Free : déblocage accéléré de 650 millions d’euros pour le déploiement de la fibre

Free : déblocage accéléré de 650 millions d’euros pour le déploiement de la fibre

Inarrêtable sur la fibre, Free séduit en masse les abonnés trimestre après trimestre. Pour démocratiser encore plus ses offres, l’opérateur souhaite retrouver au plus vite son rythme de croisière en matière de déploiement. Pour y parvenir, la filiale d’Iliad débloque 650 millions d’euros.

C’est l’une des priorités de Free , investir massivement dans le déploiement de la fibre partout sur le territoire. Après deux mois de pause, confinement oblige, l’opérateur espère une reprise rapide des chantiers bien qu’il doit se rendre aujourd’hui à l’évidence, “il faudra plusieurs mois pour assister à un retour à la normale”, a déclaré hier le directeur général d’Iliad, Thomas Reynaud, en marge de la présentation des résultats trimestriels du groupe.

Il faut dire que les opérateurs ont dû faire face à de nombreux blocages, comme les travaux de voiries et les permissions permettant de bloquer la circulation pour creuser les tranchées. Les délais sont jugés trop longs. Ajouté à cela des difficultés en termes d’approvisionnement, la trésorerie des sous-traitants ayant fondu comme neige au soleil, les déplacements limités etc. Free tient toutefois à rassurer : “Nous avons sécurisé nos approvisionnements » mais l’opérateur veut aller plus loin à l’heure où l’ouverture de nouveaux chantiers sur la fibre a été divisée par 6 pendant le confinement. « Nous avons décidé de débloquer 650 millions d’euros à court terme pour le déploiement de la fibre dans les zones moyennement denses et peu denses”, a annoncé Thomas Reynaud.

Cet investissement accéléré dans les RIP et zones AMII « va permettre d’apporter un soutien immédiat à la filière avec une injection massive de liquidités », précise le directeur général. Ce dernier sera réalisé via la filiale d’infrastructure “IFT” de Free (Investissements dans la Fibre des Territoires) créée début 2020 et codétenue avec le fonds Infravia. C’est le fruit d’un partenariat d’envergue signé l’année dernière entre les deux groupes pour accélérer le déploiement de la fibre de l’opérateur en France, en co-finançant la construction de nouvelles prises fibres.

Source : Le Figaro