Facebook : les données personnelles de 267 millions d’utilisateurs étaient en vente sur le dark web

Facebook : les données personnelles de 267 millions d’utilisateurs étaient en vente sur le dark web

Les informations personnelles de 267 millions d’utilisateurs Facebook ont été mises en vente sur le dark web pour 500 livres. 

En effet, après que les chercheurs de l’entreprise Cyble aient découvert une fuite de 530 000 comptes Zoom en vente sur le dark web il y a quelques jours, le site spécialisé Bleeping Computer rapporte que 267 millions de comptes Facebook ont également été mis en vente sur le dark web.

Les données personnelles de ces 267 millions d’utilisateurs Facebook étaient en vente pour seulement 500 livres, soit environ 568 euros.

Les informations personnelles des comptes du réseau social ne détenaient pas de mots de passe et la plupart provenaient de comptes américains. Cependant, de nombreuses informations comme les noms complets, les identifiants, les adresses mail, les dates de naissance ou encore les numéros de téléphone des utilisateurs figuraient dans ces données.

Des informations qui valent de l’or pour les pirates, notamment pour ceux qui sont spécialisés dans le phishing. Cela leur permet par exemple, d’extorquer des données personnelles à des utilisateurs, en se faisant passer pour un organisme officiel.

D’après Bob Diachenko, le chercheur responsable de cette trouvaille, le groupe de hackers qui a mis en ventes ces données sur le dark web les aurait dénichés à partir de l’interface de programmation (API) de Facebook, avant que cette dernière ne soit supprimée. Cependant, ce n’est qu’une hypothèse émise par le chercheur.

Enfin, les données personnelles, mises en vente sur le dark web, des comptes Facebook piratés ont rapidement été rachetées par Cyble, l’entreprise responsable de la découverte de la vente des comptes Zoom, afin d’éviter aux hackers d’y avoir accès.