[MàJ] Les abonnés SFR ne peuvent plus jouer en ligne, notamment à Fortnite, une décision de l’opérateur ?

[MàJ] Les abonnés SFR ne peuvent plus jouer en ligne, notamment à Fortnite, une décision de l’opérateur ?

[Mise à jour] SFR nous a contacté pour nous confirmer qu’il s’agissait effectivement d’un incident connu de l’opérateur. Il nous affirme qu’il est désormais résolu. Zonebourse a depuis modifié l’article que nous citons, avec les informations données par SFR.

Des témoignages pullulent sur la toile concernant l’impossibilité pour les abonnés SFR d’accéder aux serveurs d’Epic Games, plus connu pour son carton vidéoludique Fortnite.

En cette période de confinement, les jeux en ligne sont très prisés d’autant plus que nous sommes en pleine période de vacances scolaires. Cependant, les abonnés SFR adepte d’e-sport et de jeux en ligne se plaignent de ne pas pouvoir accéder aux serveurs d’un des géants du genre : Epic Games.

Pas de Fortnite pour les abonnés SFR

De nombreux témoignages (et notamment sur Twitter) pullulent sur la toile depuis le 20 avril, indiquant qu’il n’est plus possible de jouer à Fortnite quand on est abonné chez l’opérateur au carré rouge.

D’après nos confrères de Zonebourse, il s’agirait ici d’une décision prise par SFR pour éviter la saturation du réseau. Si c’est bien le cas, elle témoigne d’une difficulté pour l’opérateur à maintenir son réseau face à l’afflux de données provoqué par le confinement. Le président de la FFT , Arthur Dreyfuss, qui est également Secrétaire général d’Altice France SFR avait pourtant indiqué encore récemment que les réseaux tenaient en France, contrairement aux autres pays européens.

Dans le cas d’une décision unilatérale de la part de l’opérateur, la question se pose également quant à la Neutralité du net. En effet, les opérateurs doivent traiter également tous les flux et ne peuvent ainsi pas discriminer un secteur au profit ou au détriment d’un autre. D’autant plus que les services gourmands en bande passante tels que Netflix, Youtube ou Facebook ne semblent pas concernés pour le moment. Une initiative de la part de l’opérateur ciblant uniquement les jeux en ligne ou plus précisément les serveurs de Fortnite remettrait en question cette neutralité. Cependant, l’opérateur n’a pas communiqué sur le sujet pour l’instant tandis que le compte officiel de Fortnite a indiqué hier que l’opérateur souffrirait de problèmes de réseau.

Les témoignages cependant ne se limitent pas à Fortnite, d’autres jeux en ligne de la part d’éditeurs variés sont également cités, comme Fifa, ou encore le dernier gros FPS du moment Warzone. Affaire à suivre, donc.