Covid-19 : les performances des réseaux mobiles en France baissent mais résistent, Orange et Free Mobile sont les plus impactés

Covid-19 : les performances des réseaux mobiles en France baissent mais résistent, Orange et Free Mobile sont les plus impactés

D’après nPerf, en France, le confinement met à l’épreuve les réseaux mobiles de tous les opérateurs. Free Mobile en souffre un peu plus que les autres.

Développée par DegroupTest, l’application mobile nPerf permet d’évaluer la qualité de sa connexion mobile 2G/3G/4G/Wi-Fi en effectuant un test de débit, un test de navigation et un test de streaming vidéo. Le service a publié le rapport trimestriel des réseaux télécoms, montrant l’impact du confinement sur les réseaux mobiles et fixes. Sur le mobile, 583 910 tests ont été effectués au cours du premier trimestre 2020 depuis l’application nPerf pour dégager une tendance à la baisse pour tous les opérateurs.

Les performances sur le mobile diminuent depuis le début du confinement

Le baromètre de nPerf indique une baisse générale d’au maximum de 10% entre février et mars, une variation estimée légère chez les quatre opérateurs.L’impact du confinement est notamment visible au niveau des débits descendants et de la navigation.

Entre le mois de février et le mois de mars, on peut noter une perte de débit descendant de 4Mb/s en moyenne pour les opérateurs, ce qui reste “très acceptable” indique le rapport. Côté navigation, la baisse est plus nette pour tout le monde avec une baisse de trois points en moyenne en un mois. Orange et Free sont d’ailleurs les plus pénalisés.

Concernant les autres indicateurs, pas vraiment de tendance à la baisse trop poussée. On note cependant une très légère baisse de la latence chez Free Mobile, ce qui est plutôt positif, et concernant les performances en streaming vidéo, elles n’ont baissé que d’un point en moyenne entre février et mars.

Les performances du réseau mobile en France sont donc impactées, mais la baisse de qualité du réseau demeure dans l’acceptable d’après nPerf. Une bonne nouvelle en cette période où les réseaux télécoms sont bien plus sollicités. A note également que le réseau italien, dont Iliad fait partie, a également enregistré une baisse de régime depuis le début du confinement.