Free Mobile : seule face à l’implantation d’une antenne 4G dans une commune sans réseau

Free Mobile : seule face à l’implantation d’une antenne 4G dans une commune sans réseau

Dans une petite commune dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France, une riveraine voit d’un très mauvais oeil l’arrivée d’une antenne 4G Free Mobile. Seule face au projet, elle compte bien faire entendre sa voix.

« Ce serait monstrueux  » s’alarme Blandine née et résidant à Suzanne, un petit village à 40 km d’Amiens où Free Mobile prévoit d’installer un pylône de 30 mètres sur une parcelle communale. Reprochant le manque d’information malgré une réunion publique, cette riveraine dénonce la pollution engendrée par ce projet, ce n’est pas une raison « pour sacrifier le paysage » argue t-elle dans les lignes du Courrier Picard. Pourtant le consensus est total dans la commune, la municipalité a souhaité répondre à l’appel des habitants, « les trois quarts du village sont en zone blanche », explique le maire de Suzanne. C’est même un projet « d’utilité publique » poursuit l’élu faisant état de personnes ayant finalement décidé de ne pas faire construire dans la commune à cause d’une couverture mobile quasi-inexistante.

Compréhensive, la riveraine n’en démord toutefois pas, il y a d’autres solutions selon elle pour allier protection du paysage et réseau de qualité. Elle propose notamment de changer d’emplacement sur un autre terrain où l’installation serait moins visible, ou de camoufler l’antenne avec un habillage arbre ou encore mettre à disposition des boîtiers Wi-Fi. Pour le maire, l’antenne sera au contraire suffisamment dissimulée bien qu’il ne nie pas l’impact visuel. Pour le moment, le projet est consultable pour le public, Free n’est encore qu’au stade de l’étude de la faisabilité de l’installation sur le terrain communal. Le projet prend quant à lui du retard, confinement et épidémie de Coronavirus obligent. La mise en service du pylône n’est pas attendue avant 2021. Refusant de lancer une pétition, Blandine ne désarme pas et a décidé de quitté le comité des fêtes.

 

 

Merci à Fred (LaTulipe)