5G : l’Etat va autoriser les opérateurs à utiliser les équipements Huawei mais de façon limitée

5G : l’Etat va autoriser les opérateurs à utiliser les équipements Huawei mais de façon limitée

La 5G avec Huawei, oui mais pas partout.

La France va emboîter le pas au Royaume-Uni. Si le verdict tant attendu de l’Anssi sera crucial pour SFR et Bouygues dont une partie importante du réseau est équipée par Huawei, un ouf de soulagement se profile.

Selon les informations de Reuters, la France va autoriser les opérateurs à utiliser les équipements du géant chinois pour le déploiement de la 5G. D’après deux sources proches du dossier, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information va en revanche limiter l’utilisation du matériel de Huawei, l’autorisation concernera “seulement les parties non sensibles du réseau, comme les antennes, considérées comme posant moins de risques en termes de sécurité”, poursuit l’agence de presse. 

“Ils ne veulent pas interdire Huawei mais le principe est : ’il faut les sortir des coeurs de réseau”, a indiqué l’une des sources. On peut donc s’attendre à des restrictions en ligne avec les préconisations du commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton, lequel a appelé les opérateurs à ne pas utiliser d’équipementiers à risque dans les capitales, zones militaires ou encore à proximité d’une centrale nucléaire.

Le ministère de l’Economie et l’Anssi se refusent à tout commentaire pour le moment. Il faudra donc attendre une officialisation.