Canal+ : Un sketch de “Groland” sur le Coronavirus provoque la colère de l’Italie, la chaîne présente ses excuses

Canal+ : Un sketch de “Groland” sur le Coronavirus provoque la colère de l’Italie, la chaîne présente ses excuses

L’émission satirique “Groland” a diffusé samedi dernier une séquence qui n’a pas manqué de créer la polémique et un début d’incident diplomatique.

Sujet à prendre avec des pincettes. Alors que l’Italie est le pays européen le plus touché par le Covid-19 ou Coronavirus, l’émission à l’humour sarcastique a diffusé un court sketch mettant en scène un pizzaiolo qui après avoir retiré sa pizza du four, tousse dessus et crache une glaire verdâtre. À la fin de la séquence on peut voir s’afficher en grand “pizza Corona” avec une voix off en fond : “La nouvelle pizza italienne qui va faire le tour du monde”.

La séquence a rapidement traversé la frontière et fait réagir vivement les habitants du pays à la botte et ces responsables politiques. Le ministre italien des affaires étrangères, Luigi di Maio a réagit mardi via Facebook : “se moquer des Italiens de cette façon, avec la situation d’urgence autour du coronavirus à laquelle nous sommes en train de faire face, est profondément irrespectueux”. Et juge la séquence de “mauvais goût et inacceptable”. 

Maxime Saada président du directoire du groupe Canal+ a adressé un courrier d’excuses mardi à l’ambassadrice d’Italie en France. “Nous mesurons la peine et la colère des Italiens. Au nom de la direction de Canal +, nous tenons à adresser nos excuses les plus sincères à l’Italie, à l’ensemble des Italiens et à la communauté italienne en France et-au-delà-à toutes celles et à tous ceux blessés par cette séquence.” Et ajoute que la “séquence visée se voulait humoristique et ne l’est pas. Elle est d’autant plus malvenue dans le contexte pandémique actuel. La séquence a d’ailleurs été immédiatement supprimée de l’ensemble de nos médias.”

Pour finir le patron de Canal + a tenu à rappeler à la représentante italienne en France que : “’Groland’ est une émission à l’humour acide et sarcastique qui est sur l’antenne de Canal+ depuis 1992. Personne n’échappe à leur humour et les auteurs écrivent leur émission dans une grande liberté. Cela peut avoir pour conséquence aussi rare que regrettable de produire un texte ou un sketch inutilement blessant”.

 

Voici la séquence qui a crée la polémique : 

Source : Pure Media