Le patron d’Iliad Italia se livre et fait le point sur les trois grands défis de l’opérateur

Le patron d’Iliad Italia se livre et fait le point sur les trois grands défis de l’opérateur

Après le succès de son lancement en Italie, Iliad compte continuer à grappiller des parts de marché sur le mobile et met le cap sur la 5G. Le fixe suivra avec la même approche, entre transparence et prix canons. La “Rivoluzione” pourrait bien continuer !

Benedetto Levi , le jeune PDG d’Iliad Italia , se livre et raconte son histoire dans la section “People” dans la version italienne de Rolling Stone, de ses études à son arrivée à la tête d’Iliad en Italie. Dix huit mois après son lancement tonitruant sur le marché, l’opérateur est en train de réussir son premier pari avec plus de 5 millions d’utilisateurs, 450 employés et 12 bureaux dans tout le pays. Symbole de ce succès, 97% des abonnés étaient prêts à recommander Iliad en décembre dernier.

Le patron d’Iliad se souvient de son ambition première, “nous voulions faire la révolution : nous voulions changer le marché et surtout la manière dont les opérateurs téléphoniques abordaient les gens. Nous voulions être totalement transparents, éliminer tout concept de coût caché dans les offres et le remodelage des tarifs. Nous voulions créer une relation de confiance avec les gens “.

Son moment le plus difficile à la tête d’Iliad Italia, “les premières semaines, lorsque nous avons été inondés de demandes de passages de nouveaux utilisateurs. D’un point de vue logistique, c’était une course contre la montre pour satisfaire les tout premiers Italiens qui avaient cru en nous”, confie Benedetto Levi.

Trois grands défis pour Iliad en Italie, rester fidèle à ses promesses, la 5G et le marché des box

Après ce lancement sur le mobile, le plus grand en Europe depuis 20 ans après Free Mobile, Iliad compte relever trois grands défis à l’avenir. Le premier, “garder et augmenter notre base d’abonnés tout en restant fidèles à nos promesses”, indique le PDG, autrement dit pas de coûts cachés, ni de remodelage des offres. Cela passera également par le déploiement accru de son réseau. A ce propos, Iliad a enfin accès à une nouvelle bande-fréquence pour son réseau 4G et a déjà rendu la moitié de ses sites compatibles.

Le second défi est un véritable enjeu : “Construire notre réseau 5G, pour lequel nous avons déjà gagné les fréquences”, Iliad lancera sa première offre commerciale 5G cette année.

Enfin, l’opérateur compte bouleverser le marché fixe “avec la même approche que sur le mobile.” Objectif, apporter encore plus de confort dans un segment où la concurrence est beaucoup plus faible qu’en téléphonie mobile. Un lancement est prévu à l’horizon 2024 mais l’opérateur l’assure, il n’a aucune intention d’investir dans le déploiement d’un réseau de fibre optique propriétaire dans le pays.