Le marché du mobile continue de progresser en France, les forfaits sans engagement toujours plus plébiscités

Le marché du mobile continue de progresser en France, les forfaits sans engagement toujours plus plébiscités

L’Arcep lève le voile sur son observatoire du marché des télécoms pour le quatrième trimestre. La croissance continue sur le mobile avec 575 000 forfaits supplémentaires dans l’hexagone. 

Après trois trimestres de ralentissement, le marché du mobile en France a repris des couleurs l’été dernier et confirme une nouvelle fois l’embellie lors du quatrième trimestre. Premier enseignement, la croissance du nombre de carte SIM (+385 000) a été multiplié par trois par rapport à celle de fin 2018, avec un parc (hors MtoM) de 77,2 millions de cartes en service en France au 31 décembre 2019.

Cette progression est à mettre au crédit de la légère progression de l’accroissement du nombre de forfaits, soit un gain de 575 000 contre 510 000 au quatrième trimestre 2018, mais surtout d’un moindre recul sur le segment prépayé où le repli a pratiquement été divisé par deux (-190 000).

Autre enseignement, relativement stable au premier semestre 2019, le nombre d’abonnés à un forfait sans engagement progresse au quatrième trimestre et atteint 71%. Par ailleurs, le nombre de numéros conservés lors d’un changement d’opérateur, au total 1,7 million, continue de reculer et ce pour le cinquième trimestre consécutif. Néanmoins, le rythme est sensiblement moins élevé, “-7,3% en un an contre environ -25% les quatre trimestres précédents”, note l’Arcep.

A noter enfin que la croissance trimestrielle du segment post-payé a peu évolué au cours de l’année 2019 autant chez les grands opérateurs que chez les MVNO . “Ainsi, la part nette de contrats post-payés vendus par les opérateurs virtuels s’établit à 25%, taux identique à celui de l’année précédente”, informe le régulateur. Au total, la part de marché des MVNO s’établit à 11,3%, soit une progression de 0,4 points un an.