Les smartphones Android seraient désormais mieux sécurisés que les iPhones

Les smartphones Android seraient désormais mieux sécurisés que les iPhones

Si Apple a longtemps joui de la réputation de sécurité de ses iPhones par rapport à ses concurrent. La police américaine et même une agence spécialisée pour forcer la sécurité des smartphones viennent mettre un coup de pied dans les idées préconçues en annonçant que les smartphones Android sont de plus en plus difficiles à craquer.

Les préjugés ont la vie dure : Apple a longtemps été en avance sur ses concurrents concernant la sécurité des smartphones et la difficulté de forcer les protections d’un iPhone est désormais ancrée dans l’esprit des utilisateurs. Cependant, d’après un membre de la police américaine, faire plier un smartphone Android devient de plus en plus difficile pour les enquêteurs.

Rex Kiser, en charge des analyses de la police de Fort Worth annonce clairement à Vice que “Maintenant, nous pouvons forcer des iPhones. Un an auparavant, nous ne pouvions pas […] mais pénétrions dans tous les smartphones Android. Maintenant, beaucoup d’Androids nous résistent“.

De même, une entreprise de sécurité nommée Cellebrite, généralement engagée par le gouvernement américain pour craquer les smartphone, possède un outil permettant de forcer n’importe quel iPhone jusqu’à l’iPhone X. Cet outil leur permet de récupérer toute sorte de données, allant du GPS aux messages en passant par des données d’applications spécifiques. Cependant, cet outil est bien moins efficace sur les appareils Android, comme le Pixel 2 ou le Galaxy S9 qui réussissent à cacher de nombreuses données. Mieux encore, le Huawei P20 Pro n’a rien dévoilé à Cellebrite.

Bien sûr, aucun smartphone n’est complètement protégé d’intrusions et comme l’explique Vice, même un nouveau modèle peut être forcé. Cette sécurité poussée rend surtout le travail beaucoup plus difficile aux personnes souhaitant accéder à vos données, tant les enquêteurs que d’autres personnes moins bien intentionnées.