Avec Netflix et McDonald’s, Free fait partie des plus gros annonceurs publicitaires sur Facebook

Avec Netflix et McDonald’s, Free fait partie des plus gros annonceurs publicitaires sur Facebook

D’après une étude, Free ferait partie des dix plus gros annonceurs publicitaires sur Facebook. Une stratégie pour mieux cibler les Millennials.

Comme toute société souhaitant assurer sa visibilité et faire connaître ses produits et services, Free a recours à la publicité sous différentes formes. Cela passe par les spots TV ou l’habillage du mobilier urbain, mais pas seulement.

Selon la première édition d’une étude réalisée par Kantar avec le concours de 20 000 personnes et consacrée aux investissements publicitaires en France sur Facebook, l’opérateur de Xavier Niel fait partie du Top 10. Il se retrouve même sur le podium avec le géant du streaming vidéo Netflix et le géant de la restauration rapide McDonald’s. Entre janvier et novembre 2019, Netflix, Free et McDonald’s auraient en effet injecté 12,9, 11,7 et 11,6 millions d’euros respectivement dans de la publicité sur Facebook. De la 4e à 10e place du classement, on retrouve Orange, SFR, Microsoft, La Redoute, Renault, Carrefour et Wish.

Comme l’indique Denis Gaucher, de Kantar, “un grand nombre de marques utilisent le réseau social en complément des médias traditionnels, pour contourner l’interdiction qui leur est faite de communiquer sur leurs promotions en télévision pour ne pas déstabiliser l’économie de la presse régionale quotidienne”. Et d’ajouter que “Facebook Mobile figure aussi comme l’un des médias offrant les tarifs les plus bas”. Gautier Piquet, de Publicis Media, évoque de son côté une manière plus efficace de cibler les Millennials : “Exactement comme la télévision a tendance à surpondérer la cible des plus de 50 ans, Facebook sur mobile cible plus efficacement celle des moins de 35 ans, à la fois mobile, géolocalisable et forte consommatrice de vidéos et d’applications”. Il s’agit également de “raccourcir le temps d’interaction entre la marque et son consommateur”, avec la possibilité, par exemple, d’être renvoyé vers l’application Netflix pour profiter d’une nouvelle série disponible.

Source : Les Echos