La bataille contre la loi Hadopi est lancée !

La bataille contre la loi Hadopi est lancée !

<>

Parmi les premiers signataires, on peut retrouver des personnalités politiques telles que Martine Billard (Les Verts), Patrick Bloche (PS), Nicolas Dupont-Aignan (UMP), Daniel Cohn-Bendit, Noël Mamère (Verts), ou alors, Bernard Lang, Directeur de recherche à l’Inria, vice-président de l’Aful.

Et bien d’autres, tels que UniversFreebox, Le JDF, Justneuf, Freenews, N9ws

Bien entendu, nous n’allions pas appeler à soutenir cette pétition, sans y participer pleinement ! Univers Freebox soutient cette pétition, et par conséquent, fait partie des signataires.

Pétition de SVM / SVM Le Mag :

"Mesdames et Messieurs les députés,

Vous allez débattre d’un texte de loi qui voudrait résoudre le problème de l’échange illicite d’œuvres culturelles sur Internet par la répression.

Ce texte est issu du rapport Olivennes, dont les propositions ne sont, en l’état, pas satisfaisantes. Pire, nous considérons que ces mesures aggraveraient la situation.

Premièrement, elles ne montrent de l’ensemble des internautes qu’une image caricaturale de pillards. Il existe déjà des lois pour punir la contrefaçon. Cette nouvelle loi ne va pas punir des pirates, elle va punir le public. La “riposte graduée” va traquer les petits utilisateurs, ceux qui aiment la culture, achètent des disques, paient la redevance pour copie privée de leur matériel, et assistent en masse aux concerts.

Deuxièmement, la surveillance sans pareille des activités des internautes que ces mesures impliquent n’est pas digne d’une société dans laquelle nous aimerions vivre. Nous nous inquiétons que cette surveillance soit confiée à des organismes de droit privé. En outre, elle favorisera mécaniquement la création de réseaux toujours plus clandestins.

Troisièmement, les propositions vont instaurer une infraction à laquelle correspondra une sanction administrative, automatique et aveugle, sans possibilité de défense réelle devant un juge. De plus, on ignore sur quelle base sera estimée la gravité de l’acte.

Nous disons que la surveillance des réseaux est inefficace et indigne d’une économie moderne. [….] Nous exigeons aussi que soit toujours respecté le principe de neutralité des réseaux et des protocoles.

Si vous souhaitez lire et signer la pétition, suivez ce lien.