Univers Freebox a testé le Samsung Galaxy A70, un smartphone grand format avec quelques atouts

Univers Freebox a testé le Samsung Galaxy A70, un smartphone grand format avec quelques atouts

Après les tests du Samsung Galaxy A20e et Samsung Galaxy A40, Univers Freebox vous propose celui du Samsung Galaxy A70, un smartphone proposant une configuration de milieu de gamme avec un grand écran.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques du Samsung Galaxy A70 qui nous a été prêté par la marque et que l’on peut dénicher à 300-350 euros :

 


La fiche technique


-   Processeur : octa-core jusqu’à 2,0 GHz (chipset Qualcomm Snapdragon 675)

-   Mémoire vive : 6 Go


-   Écran : dalle Super AMOLED 6,7 pouces avec une définition Full HD+ (2 400 x 1 080 pixels)

-   Audio : son produit par un haut-parleur dans la tranche inférieure

-   Stockage : 128 Go (extensible, grâce à un emplacement MicroSD dédié)


-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B3/B5/B7/B8/B20

-   Deux emplacements Nano-SIM dans un tiroir en haut de la tranche gauche


-   Triple capteur photo au dos : 32 + 8 + 5 Mégapixels (principal + ultra grand-angle + profondeur )

-   Capteur photo à l’avant : 32 Mégapixels (dans une encoche goutte d’eau)


-   Prise casque 3,5 millimètres : oui (tranche inférieure)

-   Connectique de charge : port USB-C (tranche inférieure)

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 4 500 mAh (non amovible)

-   Recharge : en filaire avec le bloc 25 Watts fourni


-   Système d’exploitation : Android 9.0 Pie avec l’interface One UI


-   Solutions de déverrouillage : lecteur d’empreintes sous l’écran ou reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal


 

Un smartphone grand format, mais fin

 

S’il est particulièrement fin, le Galaxy A70 se révèle imposant avec son écran 6,7 pouces. Il ne fera donc pas forcément le bonheur des utilisateurs ayant des petites mains.

Visuellement, le Galaxy A70 n’en fait pas trop. La finition avec blanche avec reflets de couleur est en tout cas loin d’être déplaisante. 

 

Un grand écran, mais pas de son stéréo

 

Comme dit plus haut, l’écran est grand, ce qui rend plaisant le visionnage d’un film ou l’utilisation d’un jeu vidéo. Vraiment. Le choix d’une dalle AMOLED se traduit par un bon rendu des couleurs. Il y a une encoche goutte d’eau, mais assez petite pour se faire oublier. Elle ne nous a en tout cas jamais dérangés.

Le son produit par le Galaxy A70 n’est pas exceptionnel, simplement puissant et agréable à écouter. Dommage qu’il n’est pas stéréo. Surtout avec un écran de grande taille qui incite à regarder de la vidéo et à jouer.

Toujours au chapitre audio, on a le mini-jack avec des écouteurs filaires d’assez bonne facture. Ils parviennent à bien insoler de l’extérieur et se débrouillent dans les basses.

 

Une partie photo correcte, mais sans plus

 

Le Galaxy A70 parvient à produire des clichés corrects avec son bloc photo arrière, même en basse luminosité, grâce à un mode nuit qui corrige les défauts de type halo lumineux, mais sans trop en faire. La possibilité de capture ultra grand-angle est aussi bienvenue pour certaines prises de vue. Les selfies sont en revanche souvent décevants, avec des difficultés à gérer la lumière. Au moins, a-t-on un mode ultra grand-angle à disposition.

Ci-dessous, une photo en extérieur, puis sa version ultra grand-angle :

D’autres photos en extérieur :

Une photo en intérieur avec l’effet Bokeh :

Une photo d’un objet en intérieur, puis sa version zoomée 3x :

Un selfie en extérieur :

 

Le jeu ? Une formalité

 

Avec son processeur octa-core 2,0 GHz et ses 6 Go de mémoire vive, le Galaxy A70 nous a permis quelques parties sympathiques d’Aphalt 9 et Call of Duty Mobile. Nous avions des graphismes agréables à regarder et une bonne fluidité. Une chauffe est perceptible, mais rend simplement le smartphone légèrement tiède. Rien d’anormal, donc.

Disk Speed nous indiquait 209 Mo/s en écriture et 555 Mo/s en lecture pour la mémoire interne, ce qui explique la fluidité générale et les installations rapides.

AnTuTu positionne de son côté le Galaxy A70 juste au-dessus d’un Xiaom Mi 9 Lite, un milieu de gamme de 2019 que nous avons d’ailleurs testé, et à quelques places d’un Huawei P20, un haut de gamme de 2018. Bref, nous sommes plutôt bien lotis en termes de performances.

 

 

De débits confortables en 4G, mais pas de B28

 

Durant nos tests, nous avons franchi à plusieurs reprises la barre des 100 Mbit/s en réception en extérieur dans des zones bien couvertes et étions généralement à quelques dizaines de Mbit/s en réception en intérieur.

Ci-dessous, des exemples de débits en extérieur :

 

Puis des exemples de débits observés en intérieur :

 

De quoi envisager les deux jours et une charge rapide

 

Avec sa batterie 4 500 mAh, le Galaxy A70 tient sans problème la journée et permet d’envisager les 2 journées, si vous n’êtes pas trop gourmand. Ci-dessous, deux exemples d’utilisation :

 

(1er cas) : Départ à 11h10 avec 100 % et arrivée le lendemain 11h15 avec 35 %

-  1 heure et 10 minutes de Netflix avec le son du smartphone

-  2 heures et 25 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  1 heure et 15 minutes de streaming avec les écouteurs filaires

-  40 minutes de jeu avec le haut-parleur

-  Consultation et alertes Twitter

-  Alertes Gmail

-  Notifications Call of Duty

-  Surf sur Internet

-  Tests de débits

 

(2e cas) : Départ à 23h46 avec 100 % et arrivée le surlendemain à 9h35 avec 24 %

-  1 heure et 30 minutes de streaming audio avec les écouteurs filaires

-  10 minutes de YouTube avec le son du smartphone

-  35 minutes de YouTube avec les écouteurs filaires

-  30 minutes de jeu avec le son du smartphone

-  Photos

-  Consultation et alertes Twitter

-  Alertes Gmail

-  Notifications Call of Duty

-  Surf sur Internet

-  Quelques SMS

-  Téléchargements d’applications, dont 2 gros jeux

-  Benchmarks

-  Tests de débits

 

Le chargeur 25 Watts fourni permet à la charge de ne pas s’éterniser, malgré la grosse capacité de la batterie. Ci-dessous, deux suivis de charge :

 

(1er cas) :

-  9h53 : 35 %

-  10h00 : 43 %

-  10h26 : 76 %

-  10h40 : 86 %

-  11h19 : 100 %

 

(2e cas) :

-  22h10 : 21 %

-  22h15 : 27 %

-  22h20 : 32 %

-  22h25 : 38 %

-  22h30 : 45 %

-  22h35 : 50 %

-  22h40 : 57 %

-  23h02 : 82 %

-  23h15 : 90 %

-  23h46 : 100 %

 

 

L’interface One UI, toujours claire et complète

 

L’interface One UI fournie avec le Galax A70 repose sur Android 9.0 alias Pie.

 

 

Elle propose les fonctions pratiques que l’on connaît, dont :

-  Le mode nuit pour ne pas déranger le voisin de chambre le soir

-  L’espace enfants pour confier le smartphone aux plus jeunes, avec un espace sécurité

-  La gestion avancée des gestes, avec notamment la capture d’écran grâce au tranchant de la main

-  Le choix de garder ou non les boutons de navigation Android

-  Le mode à une main (qui sera encore plus bienvenu avec un tel écran)

-  L’outil de maintenance de l’appareil

 

 

Quelques applications sont pré-installées dans le cadre de partenariats commerciaux : Facebook, Nefflix, Spotify, Onedrive, Linkedin et Office. On peut supprimer Spotify, LinkedIn et Office.

 

Durant nos tests, une mise à jour nous a fait passer des patchs de sécurité du mois de mai 2019 à ceux de septembre 2019. Nous avons vérifié avant la publication de ce test, mais n’avions pas mieux pour l’instant.

 

Toujours en parlant de sécurité, on a le choix entre le lecteur d’empreintes sous l’écran ou à la reconnaissance faciale. Si la seconde fonctionne plutôt bien, ce n’est pas le cas de la première. En plus de ne pas être des plus rapides, il lui arrive d’échouer.

 


VERDICT

Pouvant être trouvé à 300-350 euros chez certaines enseignes, le Galaxy A70 ne manque pas d’arguments avec son chipset permettant du multimédia dans de bonnes conditions, son grand écran idéal pour le jeu et la vidéo, son rendu audio plutôt propre (mais pas stéréo), sa grosse batterie permettant d’envisager deux jours d’autonomie, sa charge rapide et son interface One UI vraiment agréable à utiliser au quotidien. Sa partie photo n’est pas exceptionnelle, mais elle devrait satisfaire la plupart des utilisateurs avec son mode nuit et son mode ultra grand-angle, sauf peut-être chez les amateurs de selfies. En négatif, il y a ce support de la 4G 700 MHz manquant si vous abonnés chez Free Mobile et ce lecteur d’empreintes un poil lent.