L’ANFR annonce la renforcement de la législation autour du DAS

L’ANFR annonce la renforcement de la législation autour du DAS

L’Agence Nationale des Fréquences annonce le renforcement de la législation autour du débit d’absorption spécifique, le niveau d’émission d’ondes des équipements radioélectriques.

Jusqu’à présent, la législation autour du DAS (Débit d’Absorption Spécifique), à savoir le niveau d’émission d’ondes des équipements radioélectriques, imposait l’indication de l’information dans le domaine de la téléphonie mobile. Mais comme l’indique l’autorité, un décret publié au Journal officiel étend l’obligation à tous les équipements radioélectriques, avec pour objectif de renforcer l’information au consommateur, en tenant compte de l’arrivée de nouveaux appareils exposant les consommateurs aux ondes.

Seront ainsi inclus des dispositifs ayant vocation à être utilisés près du corps humain tels que les tablettes tactiles et les montres connectées. Il y aura obligation d’indiquer la valeur dans la notice d’emploi et les lieux de vente. L’obligation vaudra également lors de la “distribution à titre gratuit et dans toute publicité”. Elle entrera en vigueur le 1er juillet 2020 avec pour objectif un choix éclairé. L’ANFR veillera évidemment au grain avec des vérifications prévues dès juillet 2020.