Free Mobile reprend du poil de la bête sur la 4G en déployant plus que ses rivaux en mai

Free Mobile reprend du poil de la bête sur la 4G en déployant plus que ses rivaux en mai

L’ANFR dévoile les chiffres de déploiement des réseaux mobiles 4G/3G au premier juin et durant le mois de mai, Free s’est démarqué de la concurrence.

Comment se déroule le déploiement de la 4G en France ? L’ANFR explique qu’au 1er juin, 60 385 sites 4G sont autorisés, dont 57 325 en métropole. Parmi ces derniers 52 587 sont en service.  “Les autorisations de sites 4G ont poursuivi leur progression sur le mois de mai : elles se sont accrues de 0,5%. Les mises en service de sites 4G ont, quant à elles, augmenté de 0,6 % ” explique l’institution.

Après un mois d’avril au rythme très bas, on peut noter une amélioration pour certains opérateurs dans le déploiement de la 4G. Free Mobile est l’opérateur ayant déployé le plus de nouveaux sites (198 nouvelles installations), suivi par Bouygues Telecom, avec 156 nouveaux sites. Vient ensuite SFR (147) et enfin Orange (134). Le classement général n’a pour sa part pas changé.

Classement des opérateurs par nombre de sites

  • Orange (28 017 sites, + 134 en mai 2022)
  • SFR (23 323 sites, + 147 sur la même période)
  • Bouygues Telecom (23 187 sites, + 156 sur la même période)
  • Free Mobile (22 061 sites, + 198 sur la même période)

Free a déployé davantage de nouveaux sites que ses concurrents

Peu actif le mois dernier, Free s’est réveillé en mai en déployant plus de sites, notamment toujours dans la bande la plus utilisée par l’opérateur : la 700 MHz avec 236 nouveaux sites activés.

Pour rappel, Free utilise ses fréquences fétiches, les 700MHz, pour la 4G mais également pour déployer son réseau 5G. Ce déploiement massif de Free permet donc de proposer une couverture nationale plus rapidement que ses concurrents. Le débit sera par contre à peine plus élevé que pour la 4G

Free Mobile a également activé 133 nouveaux sites dans la bande 2100 MHz et 74 dans la bande 1800. Il est à noter que certains des sites autorisés dans les différentes bandes de fréquences sont mutualisés. Ceci explique pourquoi la somme des sites autorisés par bande de fréquences n’est pas égale à la totalité des sites autorisés.

Déploiement 3G au cours du mois de mai : Free continue son déploiement

Outre la 4G et la 5G, l’opérateur de Xavier Niel ne délaisse pas la troisième génération de téléphonie mobile et a activé 156 sites supplémentaires pour un total de 22 325 sites 3G activés.