Grâce à une mise à jour, la portée du Wi-Fi pourrait être améliorée de 60 mètres

Grâce à une mise à jour, la portée du Wi-Fi pourrait être améliorée de 60 mètres

Une nouvelle invention permettrait d’augmenter la portée d’un réseau Wi-Fi de plus de 60 mètres. Mais cela ne serait réservé qu’à certains appareils dans un premier temps.

En effet, une équipe de chercheurs de l’université de Brigham Young aux Etats-Unis a créé un nouveau protocole révolutionnaire. Nommé, On-Off Noice Power Communication (ONPC), il pourrait augmenter la portée des réseaux Wi-Fi de plus de 60 mètres, et ce, sans aucune modification matérielle, simplement par le biais d’une mise à jour.

Un réseau Wi-Fi classique a besoin de 1 Mbps (mégabit par seconde), afin de fonctionner sans interruption et de faire transiter des données. Grâce au nouveau protocole ONPC, cette limite nécessaire au réseau Wi-Fi peut être réduite à 1 bit par seconde. Lorsqu’un appareil est placé à une trop longue distance pour envoyer des données normalement, ces dernières sont alors transmises sous forme de bruit, que la borne arrive à différencier des autres signaux. Ainsi, elle détecte qu’un appareil essaye de communiquer.

Cette nouvelle technologie n’a pas directement été développée pour accroître la portée de nos smartphones, PC portables, ou tablettes. Pour le moment, ce protocole n’est destiné qu’à des objets qui ne transmettent que très peu de données comme des capteurs de portes ou encore des détecteurs de mouvements.

Phil Lundrigan, un chercheur américain de l’université de Brigham Young a expliqué : «  Nous pouvons envoyer et recevoir des données indépendamment de l’activité actuelle du Wi-Fi. Il suffit d’avoir la capacité de transmettre de l’énergie et recevoir les mesures du bruit.  » Il a aussi déclaré : «  Nous pourrions également appliquer ce protocole aux réseaux mobiles ou Bluetooth.  »

Si ce protocole pouvait être intégré à nos objets connectés du quotidien, cela serait une avancée technologique significative. Reste à voir si dans le futur, cette technologie sera réutilisée et adaptée pour des objets comme nos smartphones et ordinateurs portables ou si elle se limitera à son secteur actuel.

Source : Futura-Sciences