Orange contraint de vendre une filiale en difficulté financière

Orange contraint de vendre une filiale en difficulté financière

Présent actuellement dans 18 pays en Afrique, Orange va plier bagage au Niger après 10 ans d’activité.

Aucun montant ni de date révélés. Selon le gouvernement nigérien, Orange va vendre sa filiale dans le pays. Le futur acquéreur est déjà connu, il s’agit de la société Zamani Com de l’homme d’affaires nigérien Mohamed Rhissa, laquelle s’est engagée a préserver les 530 emplois d’Orange Niger tout en reprenant sa licence d’exploitation.

L’opérateur français va donc quitter prochainement le pays où il compte 2,4 millions de clients, faisant de lui le numéro du secteur. Mais “des difficultés financières importantes du fait de conditions de marché difficiles”, l’ont amené à se retirer, a fait savoir Orange. 

Un redressement fiscal finalement poussé défintivement vers la sortie, rapporte de son côté RFI Afrique. Le fisc lui a réclamé en 2018 à Orange Niger un peu moins de la moitié de son chiffres d’affaires annuel s’élevant à 86 millions d’euros avant de fermer ses locaux pendant un mois.