Salto, la future nouvelle plateforme SVOD française va tripler ses investissements, mais ça reste une paille face à Netflix

Salto, la future nouvelle plateforme SVOD française va tripler ses investissements, mais ça reste une paille face à Netflix

Les groupes France Télévisions, M6 et TF1 ont consenti a augmenter multiplié par 3 le budget de leur future plateforme qui entend concurrencer des géants comme Netflix

Avec Salto les trois groupes entendent proposer une réponse aux nouvelles attentes du public avec un service de qualité, innovant et simple d’accès. Cette plateforme proposera une offre d’une variété sans égal : information (JT, magazines, événements spéciaux), sports, divertissements, fictions françaises, série US, documentaires et cinéma. Mais la gestation du projet a été longue notamment dû au fait que la Commission européenne avait jugé que l’Autorité de la concurrence devait étudier cette opération de concentration, au regard notamment de l’impact de cette opération sur le marché français et de l’expérience de l’Autorité dans ce secteur.

Face à la concurrence de Netflix et l’arrivée de nouveaux acteurs comme Dinsey ou Warner-HBO, les groupes France Télévisions, M6 et TF1 se sont bien rendus compte que leur investissement de seulement 45 millions d’euros n’etait pas suffisant. Selon les informations de la Lettre A, reprise par Les Echos, les initiateurs du projet vont tripler leurs invetsissements et passer à 135 millions, partagés à parts égales. Cette somme sera investie sur 3 ans et servira au lancement de la plateforme : marketing, location de locaux, licence pour la technologie développée par M6, etc., mais aussi à l’acquisitions de programmes.

Par aiileurs, au delà de l’investissement initial des 3 actionnaires, il est prévu que Salto produisent des contenus audiovisuels, pour 250 millions d’euros sur 3 ans, grâce aux produits des abonements que va générer la plateforme. A cela s’ajoutera bien sûr les contenus produits chaques année par France Télévisions, M6 et TF1. Mais ces investissements font tout de même pâles figures face à ceux réalisés par Netflix, qui a dépensé 15 milliards de dollars en 2018 pour la créations de contenus. D’autant plus que Salto ne sera disponible qu’en OTT, et pas sur les box, si qui limitera le nombre d’abonnés potentiels.