Univers Freebox a testé le OnePlus 7T Pro, un smartphone taillé pour le multimédia et gâté d’une charge très rapide

Univers Freebox a testé le OnePlus 7T Pro, un smartphone taillé pour le multimédia et gâté d’une charge très rapide

Après vous avoir proposé le test du OnePlus 7T ,Univers Freebox vous propose celui du OnePlus 7T Pro. La version standard s’était déjà montrée très convaincante. Le modèle Pro enfonce le dernier clou.

Avant de passer à ce test, voici un rappel des principales caractéristiques du OnePlus 7T Pro qui nous a été prêté par la marque et disponible à 759 euros :


La fiche technique


-    Processeur : octa-core jusqu’à 2,96 GHz (chipset Snapdragon 855+)

-   Mémoire vive : 8 Go


-   Écran : dalle AMOLED 6,67 pouces offrant une définition 3 120 x 1 440 pixels et un taux de rafraîchissement à 90 Hz

-   Audio : rendu stéréo avec le haut-parleur de la tranche inférieure et celui d’appel

-   Stockage : 256 Go en UFS 3.0 (non extensible par MicroSD)


-   Compatibilité 4G : support des bandes B1/B2/B3/B4/B5/B7/B8/B12
/B13/B17/B18/B19/B20/B25/B26/B28/B29/B32/B66

-   Tiroir double Nano-SIM dans la tranche inférieure


-   Triple capteur photo au dos : 48 + 8 + 16 Mégapixels (principal + zoom optique + ultra grand-angle)

-   Capteur photo à l’avant : 16 Mégapixels (dans une partie motorisée de la tranche inférieure)


-   Prise casque 3,5 millimètres : non (il faut passer par le port USB-C)

-   Connectique de charge : port USB-C (tranche inférieure)

-   Connectivité Bluetooth : version 5.0

-   Support NFC : oui


-   Batterie : 4 085 mAh (non amovible) rechargeable en filaire avec le bloc 30 Watts fourni


-   Système d’exploitation : Android 10 avec l’interface Oxygen OS


-    Solutions de déverrouillage : lecteur d’empreintes sous l’écran ou reconnaissance faciale avec le capteur photo frontal 


 

Un beau smartphone

 

Le OnePlus 7T Pro ne passe pas inaperçu, aussi bien avec sa grande boîte rouge qu’avec sa finition bleu métalisé. Du déballage du colis jusqu’à l’ouverture de la boîte, il fait son petit effet.

Côté prise en main, malgré un grand gabarit et un poids assez conséquent, le OnePlus 7T Pro se révèle facile et agréable à tenir, grâce à ses courbes et son bloc photo arrière ne dépassant pas trop. Il faudra juste faire attention à sa coque glissante. La surcoque de protection fournie n’est pas de trop du coup. Elle lui offre une meilleure adhérence.

 

Un écran sans bordure ni encoche, et un système audio stéréo puissant

 

L’écran, c’est l’un des points forts de ce OnePlus 7T Pro. Proposant de belles couleurs (dalle AMOLED) et une belle fluidité (rafraichissement 90 Hz), il occupe en plus toute la face avant. Pas d’encoche goutte d’eau, ni de bordure, ni de poinçon. Un pur bonheur dans une vidéo ou dans un jeu.

Notez qu’on peut, depuis les paramètres, choisi la chaleur d’affichage (vif, naturel ou avancé) et la définition (FHD+ ou QHD+)

 

Même topo du côté son. Clair, puissant et gâté d’un début de basses (à l’échelle d’un smartphone, évidemment), le son du OnePlus 7T Pro est en plus stéréo. Les amateurs de selfies et de jeux vidéo sont une nouvelle fois gâtés.

 

De belles photos

 

Mais le smartphone, c’est aussi l’appareil photo toujours sous la main pour immortaliser l’instant. En photo, le OnePlus 7T Pro promet une certaine polyvalence, avec sa configuration à plusieurs capteurs et son mode nuit. À l’usage, ça n’est pas mauvais. Loin de là. Nous avons juste trouvé le rendu trop contrasté et peu naturel du coup.

Ci-dessous, une image en mode normal en extérieur, puis en mode ultra grand-angle :


D’autres photos en extérieur, prises de jour :


La photo d’un objet en intérieur, avec un zoom x2 :

Deux photos en mode portrait :


Un selfie à deux :


Une photo de nuit en extérieur, puis sa version corrigée par le mode nuit qui fait vraiment artificielle (notamment avec l’herbe) :


 

Une 4G à toute vitesse

 

Nous avons utilisé le OnePlus 7T Pro sur le réseau 4G de Free Mobile. Le surf était rapide et les téléchargements des formalités.

Ci-dessous, des débits obtenus en intérieur, depuis une zone résidentielle assez dense et depuis les locaux de la rédaction :

 

Puis des débits obtenus en extérieur :

 

 

 

À noter enfin, pour les abonnés Free Mobile, que le smartphone gère la 4G 700 MHz (B28) sur laquelle a beaucoup misé l’opérateur pour améliorer les débits, notamment en intérieur.

 

Un smartphone équipé pour le jeu

 

Passons maintenant à la partie performances. Ne tournons pas autour du pot. Avec son chipset Snapdragon 855+ et sa mémoire vive 8 Go, le OnePlus 7T Pro en a sous le pied et promet de faire tourner (hors problèmes de compatibilité, évidemment) tout le Play Store.

AnTuTu l’a positionné sur la première marche du podium. De son côté, Disk Speed indique 433 Mo/s en écriture et 1,1 Go/s en lecture pour la mémoire interne.

 

À l’usage, c’est très fluide, instantané même. Les gros jeux comme Asphalt 9 ou le très récent Call of Duty Mobile se montrent sous leur meilleur jour. Cerise sur le gâteau : pas de chauffe désagréable.

 

Une charge vraiment très rapide

 

Le OnePlus 7T Pro est performant. Mais est-il endurant ? Eh bien, oui. Durant nos tests, il nous permettait en tout cas une utilisation riche en multimédia, sans finir sur les rotules.

Ci-dessous, deux journées d’utilisation :

(1er cas) Départ à 8h55 avec 100 % et arrivée le lendemain à 10h21 avec 20 % :

 

-  15 minutes d’enregistrement vidéo en 4K

-  1 heure de streaming audio avec le haut-parleur

-  45 minutes de YouTube avec le haut-parleur

-  20 minutes de lecture vidéo en local avec le haut-parleur

-  1 heure et 15 minutes de jeu avec le haut-parleur

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Photos

-  Tests de débits

 

(2e cas) Départ à 7h55 % avec 100 % et arrivé le lendemain à 8h00 avec 31 % :

 

-  1 heure et 55 minutes de Netflix avec le haut-parleur

-  25 minutes de YouTube avec le haut-parleur

-  55 minutes de jeu avec le haut-parleur

-  Consultation et alertes Twitter

-  Surf sur Internet

-  Photos

-  Benchmarks

-  Tests de débits

 

Une autonomie, mais également une charge très rapide, la même charge 30 Watts dont profite déjà le OnePlus 7T standard.

 

Ci-dessous, deux suivis de charge :

 

(1er cas) :

-  8h00 : 31 %

-  8h05 : 41 %

-  8h10 : 52 %

-  8h15 : 62 %

-  8h20 : 72 %

-  8h25 : 80 %

-  8h30 : 85 %

-  8h35 : 89 %

-  8h55 : 100 %

 

(2e cas) : 

 

-  10h21 : 20 %

-  10h46 : 73 %

-  10h55 : 85 %

-  11h02 : 89 %

-  11h24 : 100 %

 

Pour l’anecdote, à propos de la seconde charge, un oubli a failli nous faire manquer le suivi. En à peine 25 minutes, nous avons récupéré plus de 50 % de charge. De quoi envisager une petite charge express avant de prendre la route.

 

Une interface OxygenOS basée sur Android 10 avec de bonne idées

 

Comme le OnePlus 7T, le OnePlus 7T Pro est fourni avec une ROM OxygenOS ayant pour socle Android 10.

 

 

Elle propose quelques fonctions intéressantes comme le Mode Lecture et le Mode Zen pour soulager ses yeux et déconnecter un peu.

 

Pratiques aussi : l’outil de migration OnePlus pour récupérer les données de son ancien smartphone et le bouton coulissant sur la tranche droite pour passer rapidement en mode vibreur ou silencieux.

Durant nos tests, nous avions les patchs de sécurité du mois de septembre 2019.

Enfin, comme beaucoup de smartphones en ce moment, le OnePlus 7T Pro laisse le choix entre la reconnaissance d’empreintes et la reconnaissance faciale. Les deux solutions sont aussi efficaces l’une que l’autre.

La seconde prendra juste un tout petit peu plus de temps, avec le temps de sortir le capteur photo frontal. 

Notez d’ailleurs, et comme nous l’avons testé (sur une surface rembourrée, évidemment), que ce capteur photo frontal se range rapidement grâce à la détection de chute. Une alerte vous invite alors à faire attention.


VERDICT

OnePlus se montre décidément convaincant. Nous avions été assez emballés par la génération précédente. Nous l’avons été à nouveau avec le OnePlus 7T et sa version Pro, objet de ce test. Le OnePlus 7T Pro fait rêver avec son chipset dernier cri, son grand écran fluide occupant toute la face avant, un son puissant et stéréo, son autonomie permettant de tenir tranquillement la journée et sa charge vraiment très très rapide. Il y a peut-être la partie photo qui produit des clichés manquant un peu de naturel. L’absence du mini-jack n’est pas une surprise, car la connectique a été évincée avant ce modèle. Quant à la recharge sans-fil, pas de surprise, étant donné la position assumée du constructeur à son sujet. Reste maintenant de 759 euros qui ne rendra pas ce smartphone accessible à toutes les bourses.