Même s’il n’est plus obligatoire, les opérateurs recommandent toujours le kit main-libre avec un smartphone

Même s’il n’est plus obligatoire, les opérateurs recommandent toujours le kit main-libre avec un smartphone

Alors que certains fabricants se débarrassent des écouteurs dans leurs emballages de smartphones, Orange, Bouygues Telecom et SFR rappellent qu’outre le côté pratique, cet accessoire permet de réduire l’exposition aux ondes.

Depuis le début de l’année, les fabricants ne sont plus tenus de fournir des kit piétons avec leurs smartphones. Une décision prise sous l’angle de la lutte anti-gaspillage et pour une empreinte environnementale réduite du numérique. Si certains fabricants ont déjà retiré cet accessoire de leur packaging, la Fédération Française des télécoms revient sur un bienfait souvent oublié de ce dernier : la réduction de l’exposition aux ondes de l’utilisateur.

Ce regroupement d’opérateur, comptant parmi ses membres SFR, Orange et Bouygues Telecom, juge qu’il s’agit d’un moyen “simple et efficace de réduire l’exposition de la tête aux ondes électromagnétiques en éloignant le téléphone mobile de cette dernière“. La FFT s’appuie pour cela sur une récente étude de l’ANFR, sortie en janvier dernier, qui montre que l’utilisation des kits piétons, tant filaires que sans fil, permet de réduire ” l’exposition maximale aux ondes électromagnétiques d’un facteur d’environ 10 par rapport à un téléphone placé contre l’oreille”. Concernant les appareils sans-fils, le débit d’absorption spécifique est légèrement plus élevés que les écouteurs filaires, mais reste donc moins émetteur.

Jusqu’à récemment, les fabricants étaient tenus de fournir de tels kits avec chaque téléphone mobile vendu en France. Cette obligation, qui est perçue désormais comme une source de gaspillage, a été supprimée par la loi n° 2021-1485 du 15 novembre 2021 visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France. Les fabricants et importateurs restent cependant tenus à l’obligation d’assurer la disponibilité d’écouteurs compatibles avec leurs modèles durant leur période de commercialisation” rappelle la Fédération.

Les opérateurs conseillent ainsi de vérifier la compatibilité en terme de connectique et de technologie entre votre nouveau téléphone et le kit que vous souhaitez utiliser. Si vous n’en utilisez pas, les opérateurs précisent également que le mode haut-parleur permet de réduire l’exposition aux ondes, mais au prix de la confidentialité et d’une qualité d’écoute pouvant être dégradée selon votre environnement.