Bouygues Telecom augmente de 250% la data de certains abonnés pour 3€ de plus, mais cela passe mal

Bouygues Telecom augmente de 250% la data de certains abonnés pour 3€ de plus, mais cela passe mal

Bouygues Telecom continue d’augmenter automatiquement le prix du forfait B&You de certains abonnés en proposant 80 Go de données supplémentaires contre une hausse de 3€/mois de leur offre. Mais bien souvent, l’opérateur toque à la mauvaise porte.

L’offre pourrait plaire aux abonnés très gourmands en data, beaucoup moins lorsqu’il s’agit d’une personne âgée. Les pratiques légales mais souvent décriées de Bouygues Telecom se poursuivent, l’opérateur cherche à améliorer progressivement son revenu moyen par abonné en augmentant automatiquement le prix du forfait d’une kyrielle de clients mobiles B&You en l’échange d’un enrichissement de leur offre. Et force est de constater que la filiale de Bouygues déroule parfois le tapis rouge pour convaincre, même si les abonnés ont la possibilité de refuser la modification de leur offre à condition d’avoir ouvert le courriel correspondant.

Cette fois, l’opérateur propose d’augmenter de 80 Go le forfait d’une abonné, moyennant une hausse de 3€/mois du prix de son offre. Celle-ci inclura prochainement 110 Go contre 30 Go jusqu’à présent, avec” le premier mois offert”, précise l’opérateur dans un mail.

Ce changement non sollicité est aujourd’hui contesté par le fils de cette cliente sur Twitter : “en 2022, est-ce qu’on ne peut pas se dire que ce type de pratique, vile et pernicieuse, n’a plus cours ? Non ma maman n’a pas besoin de 110 Go d’Internet mobile”, a tenu à faire savoir à Bouygues Telecom, cet ex-rédacteur en chef de Clubic. Très investit dans la publicité segmentée, l’opérateur devrait donc penser à améliorer le ciblage de ses clients dans le cadre de ces opérations, qui ont décidément le don de faire jaser.

Selon une enquête de 60 Millions de consommateurs menée en septembre 2021 auprès de 2000 abonnés des FAI et opérateurs mobiles, “ces modifications d’offres ont concerné 27% des clients des FAI et 31 % de ceux des opérateurs mobiles au cours des douze mois précédent l’enquête. Elles sont très fréquentes chez Red bySFR, 63% de ses abonnés mobiles nous déclarent en avoir subi et 40% du côté de Bouygues Telecom”, avait constaté l’association.

Une augmentation légale

Selon la DGCCRF, les opérateurs ont le droit d’augmenter le prix des forfaits en respectant deux conditions. La première : prévenir un mois avant par courrier ou courriel. La seconde : l’amélioration de l’abonnement doit concerner seulement des services ayant attrait aux télécoms comme les SMS illimités, plus de data ou un meilleur débit. En revanche, ils ne peuvent en aucun cas augmenter le prix du forfait pour une autre raison comme “une option musique, option télé, abonnement à un livre”.

 En cas d’augmentation pour un autre motif, l’abonné peut signaler cette hausse de forfait sur la plate-forme SignalConso mise en place par la Répression des fraudes. Sa situation sera alors examinée. Lors du lancement de la plate-forme, l’autorité a affirmé que les entreprises ayant reçu plusieurs signalements sans réagir seront dans leur viseur.