Découvrez les nouveaux pylônes très esthétiques qui pourraient être utilisés par les opérateurs télécom

Découvrez les nouveaux pylônes très esthétiques qui pourraient être utilisés par les opérateurs télécom

Des oeuvres d’art à la place des pylônes de téléphonie mobile

Les projets télécoms traditionnels proposent des édifices métalliques, de forme monotube ou en treillis, qui mettent en évidence les antennes et les câbles, rendant difficile leur implantation au sein des territoires. En effet, si la France compte aujourd’hui près de 81.000 pylônes, selon la Fédération française des télécoms, et que leur inéluctable multiplication se dessine dans les années à venir, il apparait bien souvent compliqué de convaincre les propriétaires terriens d’accueillir des pylônes ; mais aussi les administrations, collectivités et services d’urbanisme d’apporter un avis favorable à une demande de permis de construire. On vous rapporte d’ailleurs régulièrement sur Univers Freebox les difficultés rencontrées, notamment par Free, pour implanter ses pylônes.

C’est en vue de lever ces freins qu’Art & Fact Innovation, une start-up française, a développé une solution à destination des opérateurs télécoms : des structures imprimées en 3D, plus esthétiques et plus robustes, participant à la mise en œuvre du Plan France Très Haut Débit, au déploiement de la 5G et à l’essor des Smart Cities de demain.

Mesurant de 12 à 20 mètres, ces mâts télécoms se veulent avant tout éco-responsables et parfaitement intégrés dans le paysage, qu’il soit urbain ou rural. Tout d’abord grâce au matériau utilisé, à savoir un béton « bas carbone » permettant de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à la possibilité de personnaliser et de végétaliser les structures ou encore d’y apporter des solutions de « Smart City » (éclairage, caméras de surveillance, wifi, capteur de qualité de l’air, point de fraicheur, etc.). 

Art & Fact Innovation, la start-up française qui a développé ce nouveau type de pylône, démarche actuellement les opérateurs télécom. Vous retrouverez donc peut être un jour ce type de structure près de chez vous