Présidentielle : ministère dédié, cloud français, sobriété… découvrez en vidéo les propositions d’Anne Hidalgo sur le numérique

Présidentielle : ministère dédié, cloud français, sobriété… découvrez en vidéo les propositions d’Anne Hidalgo sur le numérique

Alors que la campagne présidentielle bat son plein, plusieurs candidats sont venus répondre aux questions d’Infranum, fédération constituée de plus de 200 entreprises allant des fabricants de câble en passant par les équipementiers jusqu’aux opérateurs. Univers Freebox vous propose cette semaine de découvrir le programme des candidats autour du numérique. Aujourd’hui, le programme d’Anne Hidalgo.

Cette semaine, Univers Freebox vous propose de découvrir chaque jour les propositions des différents candidats à l’élection présidentielle concernant le numérique en vidéo. Ces déclarations ont été enregistrées lors de l’évènement “Regards croisés avec les candidats” s’étant déroulé le 23 mars dernier à Paris, dans les locaux d’Infranum. L’occasion pour les acteurs du numérique d’entendre les divers projets dans cette campagne autour de la thématique du numérique. Vous pouvez ainsi découvrir les propositions de la candidate du Parti Socialiste Anne Hidalgo, représentée par son porte-parole Sébastien Vincinni.

La candidate affirme porter une ambition “d’excellence numérique pour la France“, un défi devant faire collaborer l’État, les collectivités territoriales et les acteurs économiques. Le numérique fait partie des “trois grands enjeux” du programme d’Anne Hidalgo. En terme de gestion des infrastructures, Sébastien Vincinni explique que “l’État aurait pu jouer un autre rôle, beaucoup plus moteur, facilitateur et accélérateur du déploiement“. Il faut donc, selon le représentant, investir “sans plus attendre” dans le numérique et notamment dans la recherche publique dans une optique de soutenir “les talents de demain” ainsi que ceux déjà disponibles sur le marché, avec un accompagnement de l’alternance par exemple. Anne Hidalgo veut également mettre en place une ministère dédié au numérique et aider à coordonner les négociations en terme de déploiement, notamment dans les cas les plus complexes, pour mettre fin aux zones blanches. La candidate socialiste veut également doubler le personnel accompagnant l’appréhension des nouveaux outils numériques. Sans oublier quelques mesures pour l’environnement où Anne Hidalgo veut pousser la sobriété numérique en réduisant la consommation énergétique. Sont également abordés les questions de souveraineté, de résilience et d’un cloud français.

Découvrez les interventions des autres candidats :