Présidentielle : cybersécurité, formation, souveraineté… découvrez en vidéo les propositions d’Emmanuel Macron pour le numérique

Présidentielle : cybersécurité, formation, souveraineté… découvrez en vidéo les propositions d’Emmanuel Macron pour le numérique

Alors que la campagne présidentielle bat son plein, plusieurs candidats sont venus répondre aux questions d’Infranum, fédération constituée de plus de 200 entreprises allant des fabricants de câble en passant par les équipementiers jusqu’aux opérateurs. Univers Freebox vous propose cette semaine de découvrir le programme des candidats autour du numérique, avec pour commencer l’intervention d’Eric Bothorel, représentant Emmanuel Macron.

Quel avenir pour le numérique en France ? C’est la question à laquelle sont venus répondre plusieurs candidats à l’élection présidentielle de 2022 ou leurs représentants, auprès d’Infranum. La fédération avait dressé une liste de trente propositions “pour une France connectée et durable” et organisé le 23 mars dernier un évènement “Regards croisés avec les candidats” pour recueillir leurs projets. Tout au long de la semaine, nous vous proposerons ainsi une vidéo quotidienne pour chaque candidat ayant participé. Aujourd’hui, Univers Freebox vous propose de découvrir les propositions du candidat Emmanuel Macron, expliquées par Eric Bothorel, député La République en marche des Côtes d’Armor, à cette occasion.

Le député aura ainsi l’occasion de rappeler le bilan du président sortant concernant le déploiement des réseaux, notamment le plan 100% fibre en 2025 et 97% du territoire couvert en 4G et l’avancée du New Deal. Il explique également l’importance de la formation dans le secteur du numérique, notamment du point de vue du codage et via une réforme de l’enseignement professionnel, avec une volonté de former 400 000 ingénieurs supplémentaires durant le prochain quinquennat. Plus ancré dans les réseaux, la technologie Open RAN est également considérée comme un enjeu important pour l’avenir. La question de la cybersécurité, avec la hausse des attaques depuis quelques années, est également abordée ainsi que la souveraineté européenne et la résilience.