SFR, Bouygues et Free augmentent le prix de certains forfaits mobiles: le début d’une nouvelle tendance

SFR, Bouygues et Free augmentent le prix de certains forfaits mobiles: le début d’une nouvelle tendance

Après s’être calmés sur la guerre des promotions à vie en début d’année, les trois opérateurs augmentent légèrement le tarif de certains de leurs forfaits et se montrent d’avantage disciplinés sur les prix.

La semaine dernière, Bouygues Telecom a augmenté de 2 euros son forfait B&You 50Go à 11.99€. Peu après, SFR a augmenté son forfait RED 60 Go, le faisant passer à 12€, contre 10€ auparavant. Free quant à lui a attendu mercredi pour augmenter d’un euro le prix de son forfait intermédiaire passé à 60Go cette semaine, lequel est actuellement à 9.99€ au moins le temps d’une semaine. Une augmentation collective qui pourrait laisser place à une nouvelle tendance : les opérateurs se dirigeraient vers une période de hausse du prix de leurs offres mobile. Une tendance confirmée par l’un d’entre eux, qui a confié à nos confrères de La Tribuneil faut recréer de la valeur devant tous les investissements à venir“. A l’aune des enchères pour l’attribution des fréquences 5G, les opérateurs semblent avoir opté pour la même solution qui leur pemettrait d’investir un maximum dans cette nouvelle génération de réseau mobile.

Une décision qui donne un aperçu de l’avenir du marché des télécoms, d’après certains analystes. Stéphane Beyazian, travaillant chez MainFirst le dit clairement : “C’est une confirmation que le marché français a pris le chemin de l’augmentation des prix. Tous les opérateurs essuient la pression des investisseurs […] pour entrer dans un cercle vertueux en matière de tarifs.”. Une tendance qui éloigne également le marché de la guerre des promotions à vie que se livraient Bouygues et SFR et que Free et Orange condamnaient en début d’année. Un analyste chez Oddo BHF explique : ” Tous les opérateurs ont été éprouvés ces dernières années. Aujourd’hui, même Iliad, qui souffre, se montre discipliné sur les prix. Ils acceptent de perdre des clients pour recréer de la confiance vis-à-vis des concurrents. Les augmentations demeurent assez faibles, mais elles montrent une direction “.

Les investissements des opérateurs approchent des 10 milliards d’euros par an, et avec l’approche des enchères pour les fréquences 5G et le déploiement de celle-ci, les opérateurs vont devoir sortir les gros moyens pour ne pas rester coiffés au poteau par leurs concurrents.