Malgré la solution proposée par un maire, une antenne Free suscite toujours l’opposition et pourrait déboucher sur une action en justice

Malgré la solution proposée par un maire, une antenne Free suscite toujours l’opposition et pourrait déboucher sur une action en justice

Un maire a voulu proposer au mieux pour l’emplacement d’une future antenne-relais utilisée par Free. Cela n’a pas calmé les ardeurs des opposants à son installation qui réfléchiraient ainsi à une action judiciaire.

Démarché, un habitant de Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, commune du département du Loiret, en région Centre-Val de Loire, avait accepté l’installation d’une antenne-relais que comptait utiliser Free. La mairie était alors intervenue pour délocaliser l’emplacement, sachant que celui-ci se trouve sur un terrain en passe de devenir une zone pavillonnaire. “Il était alors hors de question de l’installer à cet endroit”, selon le maire Patrick Pinault. Après discussions, le choix s’était finalement porté sur le secteur de la Pie, dans un bois. L’installation devait ainsi se retrouver en partie cachée par les arbres du bois.

Malgré cette solution voulue plus adaptée, le projet d’antenne-relais continue de susciter l’opposition, comme le rapporte La République du Centre. En effet, alors qu’il allait être entériné par le conseil municipal, une trentaine d’administrés s’est invitée à la réunion pour manifester son opposition, au motif des risques sanitaires pour les riverains à proximité et d’une installation dans un secteur classé à proximité d’une zone protégée. Une action judiciaire est envisagée.