Les beaux gestes de Free, Orange et compagnie, aider tout le monde pour internet c’est faisable ? Vos meilleures réactions à l’actu Free et des télécoms

Les beaux gestes de Free, Orange et compagnie, aider tout le monde pour internet c’est faisable ? Vos meilleures réactions à l’actu Free et des télécoms

Univers Freebox traite de l’actualité de Free et des télécoms et a toujours été un espace où la communauté pouvait s’exprimer. Parfois, les réponses sont très drôles, ou très pertinentes, mais il faut se plonger dans les commentaires pour découvrir les bons mots de nos lecteurs. Nous vous proposons alors notre petite sélection dans ce “Best-Of”.


Pas de place au cynisme en temps de conflit !

Après avoir offert une réduction pour les appels vers l’Ukraine, Free offre finalement les appels et les SMS vers le pays en guerre. Une initiative qui a été suivie par tous les autres opérateurs et si certes, l’opération attire la sympathie envers les telcos, le geste a toujours le mérite d’être bon et de permettre à des personnes connaissant des Ukrainiens de rester en contact avec leur famille. Une initiative saluée par la majorité des Freenautes, malgré quelques esprits un peu cyniques.


L’empreinte carbone moyenne d’un forfait, c’est vraiment utile ?

Depuis le 1er janvier, les opérateurs sont dans l’obligation d’informer mensuellement leurs abonnés fixe et mobile de la quantité de données consommées et son équivalent en C02. Le tout, selon une méthodologie définie par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), “afin de mieux prendre en compte l’impact du numérique sur l’environnement”, indique un nouvel amendement. Après l’avoir affiché sur son espace abonné Freebox, l’opérateur a également implémenté cette nouvelle information pour ses abonnés mobiles. Cependant, certains se questionnent quant à l’impact réel de cette information sur les consommateurs et leurs usages, notamment puisqu’il s’agit de l’affichage d’une consommation moyenne de l’abonné.


Peut on accompagner tout le monde pour accéder au haut débit ?

Sceptique face à une mesure permettant aux personnes éligibles de bénéficier d’une subvention pour accéder aux offres internet alternatives (4G fixe, satellite…), l’UFC-Que Choisir prêche un droit à l’internet de qualité. Cependant, certains estiment qu’il est difficile de faire valoir cette proposition et jugent que l’aide proposée par l’Etat est déjà suffisante, d’autant plus que les situations des Français sont si multiples qu’à la fin, il risque toujours d’y avoir des délaissés… D’autant que certains solutions restent tout de même assez peu abordables.


Lutter contre le porno trop jeune, c’est aussi l’affaire des parents, mais quelles solutions techniques ?

Les Français bientôt privés de Pornhub, Xnxx, Xvidéos, Tukif et xHamster. L’Arcom passe à la vitesse supérieur et demande à la justice de faire bloquer ces 5 sites. La raison, ils n’ont pas mis en place un contrôle d’âge efficace et moins poreux comme demandé. Une sanction issue d’une loi récente votée par l’Assemblée, qui veut justement éviter l’influence jugée néfaste d’une exposition trop jeune à la pornographie. Et le rôle des parents dans tout cela ? Comme l’indiquent certains commentaires, même si la pédagogie est de mise, il faudrait aussi avoir des outils assez efficaces pour protéger les enfants de leur éternelle curiosité, malgré les interdits.


Lutter contre le piratage, c’est bien, mais comment éviter d’avoir envie d’y recourir ?

Les diffuseurs et les opérateurs partent à l’assaut du streaming illégal. De premières avancées fortes qui devront être suivies à l’heure où l’IPTV semble filer le parfait amour avec de nombreux utilisateurs. La problématique du streaming illégal et du piratage reste d’actualité et pour certains lecteurs, il conviendrait avant tout de rendre ses solutions moins attractives, mais pas par la sanction. Cela s’applique notamment pour le streaming sportif, les offres permettant d’accéder aux compétitions étant souvent assez onéreuses.