Free Mobile se met en règle avec la loi, une nouvelle information est donnée à tous ses abonnés

Free Mobile se met en règle avec la loi, une nouvelle information est donnée à tous ses abonnés

Après ses clients Freebox fin janvier, Free permet désormais à ses abonnés mobile de connaître l’empreinte carbone d’un forfait Free.

Depuis le 1er janvier, les opérateurs sont dans l’obligation d’informer mensuellement leurs abonnés fixe et mobile de la quantité de données consommées et son équivalent en C02. Le tout, selon une méthodologie définie par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), “afin de mieux prendre en compte l’impact du numérique sur l’environnement”, indique un nouvel amendement. Aujourd’hui, Free apparaît en règle. Après avoir intégré cette information sur l’espace abonné de ses clients Freebox, c’est au tour de ses abonnés mobiles d’être à présent en mesure de connaître l’empreinte carbone moyenne d’un forfait Free par rapport à la moyenne nationale. La valeur estimée chez l’opérateur est de 24,3g CO2e/Go contre  50g CO2e/Go en moyenne dans l’Hexagone.

Mais comment l’opérateur obtient-il ce résultat ? “En lien avec les partis pris méthodologiques de l’ADEME, les résultats communiqués sous forme de ratios sont obtenus pour le réseau mobile par la division de l’impact carbone annuel des réseaux mobiles par la quantité de données qui transitent, en Go, sur les réseaux au cours de l’année soit 2,7 milliards de Go échangés sur le réseau Free en 2020. On obtient alors un ratio en gCO2e/Go, que l’on peut multiplier par la consommation mensuelle de chaque usager”, explique-t-il.

Dans le cadre de cet affichage carbone, différents postes d’émissions sont considérés comme les indirectes liées à une consommation d’électricité, les biens d’équipements et la fabrication des biens d’équipements possédés par le groupe ou encore les autres émissions indirectes liées à une consommation énergétique. “La fin de vie des équipements IT est négligeable devant leur impact en phase de fabrication et d’utilisation. Elle n’est donc pas incluse ici”, précise l’opérateur.  L’achat d’électricité d’origine renouvelable non plus.

L’opérateur rappelle par la même occasion des “écogestes” pour baisser votre consommation énergétique en tant qu’abonnés Free Mobile, comme passer en Wi-Fi quand c’est possible, Baisser la résolution d’une vidéo visionnée sur son smartphone (480p), ou écouter sa musique en audio sans clip vidéo quand on n’a pas son écran sous les yeux. Pour accéder à votre empreinte carbone, il suffit de vous rendre sur la page d’accueil de votre espace abonné et de cliquer sur le bouton vert correspondant.

Free en profite également pour rappeler plusieurs de ses engagement pour le climat, notamment le fait de passer à 100% d’électricité d’origine renouvelable en 2021 ou encore le fait qu’il plante plus de 80 000 arbres sur le territoire français.