Free affiche désormais la consommation énergétique des abonnés Freebox

Free affiche désormais la consommation énergétique des abonnés Freebox

Conformément à la loi, l’opérateur de Xavier Niel permet désormais à ses abonnés Freebox de connaître leur empreinte carbone.

Votre ligne Freebox est-elle polluante ? La question peut se poser et Free propose désormais une section dédiée à celle-ci dans son espace abonné. Suite à un amendement voté en décembre 2019, les opérateurs doivent désormais informer leurs abonnés concernant la consommation carbone de leur ligne télécom.

Free vient donc de mettre en place une toute nouvelle page sur l’espace abonné Freebox nommé “Mon empreinte carbone”, situé dans la section “mon abonnement”.

 

En se rendant sur cette page, l’abonné peut ainsi connaître la consommation moyenne d’une ligne Freebox, de 4,1 kg CO2/mois, en comparaison avec la valeur estimée d’empreinte carbone pour une ligne fixe en France, de 4.4 kg de CO2 par mois. Pas de valeur individualisée cependant.

L’opérateur rappelle par la même occasion des “écogestes” pour baisser votre consommation énergétique sur votre ligne fixe, comme éteindre vos appareils au lieu de les mettre en veille, ou encore baisser la luminosité de vos écrans ou même télécharger vos vidéos pour éviter la lecture automatique. L’opérateur explique dans un document sa méthodologie pour plus de transparence sur la manière dont cette moyenne est calculée.

Ainsi, la consommation électrique de l’ensemble du parc des infrastructures ADSL et Fibre ainsi que la Fabrication et construction des infrastructures installées dans l’année sont répertoriées à l’échelle nationale, ainsi que la consommation électrique du coeur de réseau Free, alloué à 85% au réseau fixe, tout comme la fabrication des éléments du coeur de réseau. Enfin, sur les box, l’opérateur prendra également en compte la fabrication et le reconditionnement des box mises ou remises sur le marché au cours de l’année et leur consommation électrique installées dans l’année, le tout sur l’ensemble de leur durée d’installation. Sans oublier le transport des box. L’opérateur explique également que l’achat d’électricité d’origine renouvelable n’est pas pris en compte dans ce calcul et affirme que la fin de vie des équipements est “négligeable devant leur impact en phase de fabrication et d’utilisation”, l’opérateur ne l’inclue donc pas. En regroupant ces données, on peut ainsi voir que la consommation des box et leur fabrication représentent à elles seuls 78% de l’impact carbone du réseau fixe.

Free en profite également pour rappeler plusieurs de ses engagement pour le climat, notamment le fait de passer à 100% d’électricité d’origine renouvelable en 2021 ou encore le fait qu’il plante plus de 80 000 arbres sur le territoire français. A l’heure où nous écrivons ces lignes, seuls les espaces abonnés Freebox affichent ces informations mais selon la loi, cela devrait également être le cas pour l’espace abonné mobile.

Merci à Bruno_Fibre