80% des Français seront bien éligibles à la fibre en 2022, les industriels du secteur en sont désormais certains à 100%

80% des Français seront bien éligibles à la fibre en 2022, les industriels du secteur en sont désormais certains à 100%

Les acteurs du Plan France Très Haut Débit peuvent sourir. L’objectif majeur fixé par l’Etat et Emmanuel Macron sera tenu, 80% des Français auront accès s’ils le souhaitent à la fibre en 2022, assurent les professionnels du secteur.

« Nous sommes aujourd’hui assurés de dépasser la livraison de 4 millions de nouvelles prises en fibre optique en 2019. Cela signifie que nous sommes également certains d’atteindre l’objectif de 80% de Français éligibles à la fibre optique en 2022 », s’est félicité hier Etienne Dugas, président d’Infranum, fédération des industriels du THD lors de l’Université du très haut débit à Marcq-en-Barœul. Un ouf de soulagement également pour l’Arcep après une sucession de péripéties au niveau des coûts du Plan THD, d’une possible pénurie de la fibre ajoutée à un manque de ressources humaines et un démarrage tardif des AMEL, le tout laissant croire à une incapacité à tenir les délais de ce dispositif.

En avril dernier, les industriels du secteur s’étaient déjà montré très optimistes : « La filière est bien au rendez-vous du plan France Très Haut Débit. Il a fallu quelques années pour qu’elle s’industrialise mais nous y sommes. Pour atteindre, voire dépasser un taux de couverture de 80%, il faudra tenir une moyenne de 4 millions de prises déployés par an, ce qui est largement possible » avait déclaré Infranum. En effet, en se basant sur l’accélération des déploiements constatée dans les réseaux d’initiative publique et en zone AMII, l’objectif sera atteint à condition de garder le rythme.

Par ailleurs, 20% de Français devront recourir à un mix technologique pour ne pas être privés durablement du THD puisque la fibre ne pourrait pas être tirée dans les zones les plus isolées. Environ 6% d’entre eux -soit 2,2 millions de locaux – seront toujours couverts uniquement grâce à la radio et au satellite. La 4G fixe sera également largement mis à disposition. L’objectif du gouvernement est clair, toute la population devra bénéficier d’un débit d’au moins 30 Mbits/s en 2022. Sans oublier l’objecitf intermédiaire, d’un bon haut débit pour tous (8 Mbits/s) en 2020. Là encore, les professionnels du secteur se disent très confiants. 

 

Source : 01 NET