Apple a investi près de trois milliards de dollars pour faire construire ses propres écrans d’iPhone

Apple a investi près de trois milliards de dollars pour faire construire ses propres écrans d’iPhone

Apple a récemment investi 250 millions de dollars dans la firme Corning. Cependant, ce n’est pas la première fois que la Pomme verse une telle somme au constructeur d’écrans renforcés.

Corning est une entreprise spécialisée dans les écrans renforcés de smartphones, ces derniers sont nommés Gorilla Glass. En effet, un écran de smartphone en verre non traité, se briserait au moindre choc.

Lors de la dernière conférence d’Apple, la marque a annoncé que : « Le verre pour chaque génération d’iPhone, y compris les iPhone 11 et iPhone 11 Pro, qui sera disponible plus tard cette semaine, a été fabriqué à l’usine de Corning à Harrodsburg, dans le Kentucky. Les derniers modèles d’iPhone sont dotés de la vitre la plus robuste jamais conçue pour un smartphone, ainsi que d’un dos usiné à partir d’une seule vitre permettant le chargement sans fil ».

Les dalles d’Apple que ce soit pour ses montres connectées, ses tablettes ou encore ses smartphones sont donc délivrés par le spécialiste américain des écrans en verre renforcés. Ainsi, Apple a de nouveau investi quelque 250 millions de dollars récemment dans Corning. De ce fait, cette dernière développe des écrans très résistants pour la firme de Cupertino, elle n’a donc pas à se fournir chez ses concurrents comme Samsung ou encore Huawei.

Apple déclare dans un communiqué que les 250 millions versés à Corning récemment, s’ajoute à une autre transaction de 200 millions de dollars effectuée en 2017. La firme dirigée par Tim Cook va plus loin encore et annonce que depuis le premier iPhone sorti en 2007, elle a versé près de trois milliards à l’entreprise américaine spécialisée dans la conception de verres traités. Le contrat liant les deux sociétés représente mille emplois pour Corning.

Bien que le communiqué de Cupertino traite des investissements d’Apple concernant ses écrans, ce n’est pas le sujet principal du document. En effet, le sujet principal du communiqué est plutôt les emplois et plus particulièrement ceux qu’Apple créé aux USA. La firme ne manque pas de rappeler son investissement financier dans le Fond de Production Avancée (Advanced Manufacturing Fund), ni les 2,4 millions d’emplois que la firme revendique aux USA.

Le document mis en ligne par la firme dirigée par Tim Cook semble être un petit rappel de l’importance de la firme dans son pays, notamment dans le secteur de l’emploi. Cela pourrait être lié à l’affaire opposant Huawei aux Etats-Unis cependant, la Pomme semble loin d’être menacée.

Source : Presse-Citron, 01Net