Disney+ se révèle peu de temps avant sa sortie, avec une version d’essai

Disney+ se révèle peu de temps avant sa sortie, avec une version d’essai

Alors que la sortie de Disney+ n'est prévue que pour le 12 novembre prochain aux Etats-Unis, il est déjà possible au Pays-Bas de profiter du service de SVOD via un essai gratuit. Un utilisateur a ainsi partagé ses impressions sur le contenu et le service en général.

C'est sur le média américain The Verge que le témoignage est arrivé, un rédacteur a ainsi pu s'exprimer sur l'expérience proposé par ce futur concurrent de Netflix. La comparaison avec le géant du SVOD est bien sûr inévitable et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'au niveau du contenu, Netflix a encore de beaux jours devant lui. Si en terme de quantité de contenu, Disney a du chemin à faire, il semble cependant que Le catalogue de Disney+ soit plutôt complet en proposant de nombreux films de la firme aux grandes oreilles auxquels on ne penserait pas. L'utilisateur décrit avoir souvent pensé "C'est vrai que c'est un film Disney" en faisant défiler la liste des titres disponibles.

Voilà ce à quoi ressemblerait le service (Crédit : The Verge)

La version d'essai Néerlandaise a accès à 18 films de la licence Marvel, excepté Avengers Endgame et Captain Marvel, ainsi qu'à du contenu 4K conséquent notamment composé des films Star Wars, Marvel, mais aussi quelques films plus méconnus comme "Le retour de Mary Poppins" ou "Un raccourci dans le temps".

Un aperçu de l'interface mobile de Disney+ (crédit The Verge)

Au niveau de l'utilisation, le témoignage fait état de plusieurs observations. Il est ainsi possible de créer 7 profils différents pour l'utilisation du service, certains profils peuvent être associés à un compte enfant qui restreint l'accès à du contenu non-adapté aux têtes blondes. Il a également noté la compatibilité avec Airplay pour Apple et Chromecast pour Android, la possibilité de télécharger les films pour un visionnage hors connexion. Il apprécie également l'interface sur Apple TV, et a noté qu'il était possible de regarder les programmes sur 5 écrans en simultanés, bien que deux d'entre eux soient sur un navigateur (et donc techniquement sur le même écran). Le rapport est sans appel également au niveau des bugs : tant sur mobile que sur navigateur, le rédacteur n'a pas eu un seul problème.

Bien sûr, il s'agit là d'une version de test, disponible dans un petit pays, et il faudra attendre le lancement officiel du service le 12 novembre aux Etats-Unis pour découvrir en profondeur le service de SVOD de Disney.