Free Mobile annonce avoir résolu un bug gênant pour certains abonnés

Free Mobile annonce avoir résolu un bug gênant pour certains abonnés

Le problème sur l’IPV6 empêchant certains abonnés Free Mobile d’accéder à de nombreux sites web, est réglé.

Repéré cette semaine, un bug gênant sur la version bêta d’iOS 15.4 limite les possibilités de naviguer sur le web via la 4G ou la 5G pour les abonnés Free Mobile ayant activé l’option IPV6 sur leur espace abonné.

Alerté le 28 janvier sur les réseaux sociaux , l’opérateur a rapidement répondu, via son compte Free_1337, travailler avec Apple à la résolution de ce problème. Deux jours plus tard, le bug est résolu, annonce Free Mobile. Pour profiter à nouveau d’internet ou des sites injoignables, les abonnés concernés sont invités à “faire un aller/retour en mode avion ou de redémarrer le terminal”.

Pour rappel, l’IPV6 est un standard d’adresse IP créé pour remplacer l’IPV4, alors que le nombre d’adresses arrivait à une pénurie atteinte en 2019. L’IPv4 utilise 4 blocs de 3 chiffres compris en 0 et 255 (192.168.1.1, par exemple) et limite le nombre d’adresses à environ 4 milliards. Un chiffre qui peut paraître énorme au premier abord, mais qui pose problème avec la démocratisation d’Internet dans le Monde et l’explosion du nombre d’appareils connectés à Internet. Cela oblige à avoir recours aux sous-réseaux, c’est-à-dire qu’une seule adresse IPv4 peut servir pour tout un foyer (ordinateurs, mobiles, TV connectée, etc.).

Avec l’IPv6, on se retrouve avec 8 blocs de 4 caractères hexadécimaux pouvant être des chiffres compris entre 0 et 9 ou des lettres comprises entre a et f, décuplant ainsi le nombre de possibilités. Plus besoin de sous-réseau. Chaque appareil peut avoir sa propre adresse IP. Depuis fin 2020, Free Mobile permet à ses abonnés mobile d’activer l’accès à l’IPV6.