Un bug concernant l’IPV6 empêche les abonnés Free Mobile de surfer normalement sur iPhone, comment l’éviter ?

Un bug concernant l’IPV6 empêche les abonnés Free Mobile de surfer normalement sur iPhone, comment l’éviter ?

Depuis fin 2020, l’opérateur permet à ses abonnés mobile d’activer l’accès à l’IPV6, mais la dernière version d’iOS limite l’accès aux sites uniquement compatibles via ce standard, sans prendre en compte les adresses IPV4.

Avis aux abonnés Free Mobile s’étant intéressé à la version bêta d’iOS 15.4, un bug gênant y apparaît limitant les possibilités de naviguer sur le web via la 4G ou la 5G. Les abonnés ayant activé l’option IPV6 depuis leur espace abonné Free Mobile et appliqué cette mise à jour de leur système d’exploitation ne peuvent en effet plus se rendre sur les sites webs n’acceptant le standard depuis leur smartphone.

Pour rappel, l’IPV6 est un standard d’adresse IP créé pour remplacer l’IPV4, alors que le nombre d’adresses arrivait à une pénurie atteinte en 2019. L’IPv4 utilise 4 blocs de 3 chiffres compris en 0 et 255 (192.168.1.1, par exemple) et limite le nombre d’adresses à environ 4 milliards. Un chiffre qui peut paraître énorme au premier abord, mais qui pose problème avec la démocratisation d’Internet dans le Monde et l’explosion du nombre d’appareils connectés à Internet. Cela oblige à avoir recours aux sous-réseaux, c’est-à-dire qu’une seule adresse IPv4 peut servir pour tout un foyer (ordinateurs, mobiles, TV connectée, etc.).

Face à ce manque a été créé l’IPv6, qui propose 8 blocs de 4 caractères hexadécimaux pouvant être des chiffres compris entre 0 et 9 ou des lettres comprises entre a et f (1234 :abcd:1234 :abcd:1234 :abcd:1234 :abcd, par exemple). On a ainsi environ 3,4 x 10ˆ38 possibilités (2ˆ128), soit 1 700 milliards de fois plus que de grains de sable sur Terre (2 x 10ˆ26). Avec un tel nombre de possibilités, chaque appareil peut avoir sa propre adresse IP. Cependant, la transition vers ce standard est longue et est loin d’être terminée et de nombreux sites sont encore incompatibles.

Aucune information sur la nature du problème, s’il provient d’Apple ou de Free Mobile, mais d’après Tiino, membre de la communauté Free Mobile,  il pourrait être causé par le fait que le nouveau système d’exploitation d’Apple force tous les opérateurs à reconnaître l’IPV4 et l’IPV6 sur le mobile. Malgré cette activation combinée chez ses concurrents, sur le réseau Free Mobile, seule l’IPV6 est accessible depuis un iPhone. Lorsque l’option est activée, il faudra donc retourner sur votre espace abonné Free Mobile et désactiver l’option dédiée à ce standard  pour retrouver une expérience de navigation normale, en attendant un éventuel correctif.

 

Alerté sur les réseaux sociaux, l’opérateur a annoncé, via son compte Free_1337 travailler avec Apple à la résolution de ce problème.

L’Arcep oblige tous les opérateurs à permettre la compatibilité avec l’IPV6, tant sur le fixe que sur le mobile. Si sur les Freebox, Free active l’IPV6 par défaut, résultant à un taux d’adoption de plus de 99%, ce n’est pas le cas sur les mobiles et cela se traduit par un très faible pourcentage de clients IPv6 activés (1% pour Android et 0% pour iPhone) en 2021.