La justice interdit à BFMTV de continuer de parler de son conflit avec Free

La justice interdit à BFMTV de continuer de parler de son conflit avec Free

Les chaînes d’Altice n’auront dorénavant plus le droit d’aborder leur conflit avec Free au sujet de leur diffusion sur les Freebox. 

Nouveau rebondissement dans l’affaire Free contre Altice. D’après La Lettre A, le tribunal de commerce de Paris a été saisi en référé et a décidé d’interdire aux chaînes BFMTV, RMC Découverte et RMC Story de traiter sur leur antenne le conflit les opposant à l’opérateur de Xavier Niel. 

Une décision qui va dans le sens des plaintes de Free auprès du CSA concernant la couverture de l’affaire par BFM TV. En effet, tout au long du conflit, les chaînes d’Altice ont diffusé des encarts de manière très récurrente prenant à partie les téléspectateurs au sujet du conflit. Le Directeur Général de Free avait d’ailleurs lancé une petite pique en mars dernier à ce propos en déclarant : « Maintenant, vous avez tous pu apprécier sur l’antenne de BFMTV l’objectivité du traitement de cette affaire-là. Je suis sûr qu’en regardant BFM vous continuerez à être informés sur ce dossier et en toute objectivité. ». Marc-Olivier Fogiel, nouveau dirigeant de BFMTV s’était quant à lui défendu en expliquant que le sujet était traité lors des tranches horaires d’information.