Antennes-relais : le duo Orange-Free Mobile donne des sueurs froides à un collectif

Antennes-relais : le duo Orange-Free Mobile donne des sueurs froides à un collectif

Direction Toulouse où le projet d’installation de six antennes-relais de Free Mobile et d’Orange inquiète un collectif. Une crèche va notamment voir le jour à proximité d’ici 2020.

Validé par la Ville, ces antennes de l’opérateur historique de celui de Xavier Niel, dont le permis de construire a été publié en juillet vont voir le jour à seulement quelques mètres d’un autre projet d’urbanisme qui en 2020 abritera une crèche de 39 places, une marie annexe, des salles municipales et des logements, révèle La Dépêche. Inquiets de l’impact des ondes sur la santé et de la proximité de ces installations, un collectif monte au créneau : «Nous ne pouvons accepter ces deux projets. L’environnement, la santé de nos enfants sont selon nous, en danger. Confrontés à cette situation, nous avons donc demandé par un courrier en date du 16 juillet que la Ville revoit sa position», ont indiqué les réfractaires au projet.

En charge du dossier, une conseillère municipale déléguée a fait savoir à ce propos que «la Ville est très attentive à ce sujet et fait preuve de beaucoup de pédagogie. Le 4 juillet, les différents partis (associations, opérateurs) se sont rencontrés lors de la dernière réunion de concertation. Chacun a eu l’occasion d’exprimer son point de vue sur le sujet». Mais pas de quoi rassurer le collectif. Pour le moment, les services de l’urbanisme n’ont pas encore instruit le dossier, précise le quotidien régional. «Si les riverains trouvent un autre site, la Ville mettra tout en œuvre pour suivre les négociations entre riverains et opérateurs», a par ailleurs assuré la conseillère municipale dont les moyens d’actions apparaissent limités puisque "c’est l’Etat qui définit les zones blanches à couvrir".