Moins d’une recherche sur deux sur Google est suivie d’un clic sur un résultat

Moins d’une recherche sur deux sur Google est suivie d’un clic sur un résultat

Lorsqu’un utilisateur utilise le moteur de recherche de Google, il clique de moins en moins sur le résultat, tant sur mobile que sur ordinateur.

Il semblerait que le temps où l’on cliquait sur de nombreux liens après une recherche sur le moteur de recherche n°1 soit derrière nous. En effet, dorénavant, 50.3% des requêtes ne débouchent sur aucun clic. C’est un spécialiste SEO (Optimisation des moteurs de recherche) qui a dévoilé cette tendance du "zéro clic" qui s’est accrue.

Cette façon d’utiliser Google est à mettre au crédit du moteur de recherche, redoutablement efficace. En effet, tous les outils de Google permettent souvent de trouver la réponse recherchée directement fournie par la firme de Mountain View, comme c’est le cas pour une recherche de paroles de musique, une traduction ou un hôtel. D’où le terme de "zero-click" : un utilisateur effectue une recherche, Google fournit la réponse, l’utilisateur ferme la page sans même cliquer sur un autre lien. Cependant, il ne s’agit pas du seul facteur. 

Les pratiques de recherche changent également, avec une bien plus grande utilisation des services de Google qui se tournent plus facilement vers les outils du géant Américain. La présence de différentes applications de la firme de Mountain View aidant, 94% des recherches en lignes sur mobile sont réalisées via Google. Lors d’une recherche sur un smartphone, près de 62% des recherches n’aboutissent pas sur un clic, pour 37% sur un PC. 

Avec l’efficacité de son moteur de recherche et des ses nombreux outils, Google arrive donc à faire en sorte de vous proposer directement une réponse, sans avoir besoin de passer par d’autres sites. D’après le spécialiste SEO Rand Fishkin, la tendance continue de s’accroître au fil des mois sur mobile et avec l’utilisation croissante des smartphones, les recherches "zero click" devraient devenir de plus en plus fréquentes. 

Source : Via Clubic