Canal + devrait proposer Netflix prochainement dans ses offres, un partenariat est en phase de finalisation

Canal + devrait proposer Netflix prochainement dans ses offres, un partenariat est en phase de finalisation

Incapable de rivaliser avec Netflix, Canal+ change de stratégie, la filiale de Vivendi est en passe de finaliser un accord de distribution avec le leader mondial de la SVoD. 

Il fallait agir. Le chef de fil de Canal+, Maxime Saada n’en démordait pas en novembre 2018, Netflix n’a pas été le fossoyeur de la chaîne cryptée, alors en mauvaise passe. Son arrivée en 2014 n’aurait pas eu d’impact sur la santé du groupe :"l’avantage de Netflix, c’est qu’il a popularisé un modèle payant (à l’image du nôtre). Mais nos abonnés prennent Netflix en complément de Canal +, donc on n’a pas observé de chute liée à ça… contrairement au lancement de BeIN en 2012, qui avait eu un impact" a t-il notamment assuré. Si le modèle du mastodonte américain encourage aujourd’hui les utilisateurs à consommer et payer pour du contenu, il développe également le marché. Et c’est une bonne nouvelle pour Maxime Saada qui a assuré également l’année dernière que Netflix est dans son camp tant qu’il n’augmente pas ses prix. Si le leader mondial de la SVOD venait à revoir à la hausse sa grille tarifaire, le patron du groupe devrait alors faire face à un potentiel problème, celui de voir des clients résilier leur abonnement Canal pour aller chez son concurrent. Et il est fort à parier que cela est en train de se produire. En effet, Netflix a augmenté récemment ses tarifs dans l’hexagone et la fuite des abonnés persiste du côté du groupe Canal.
 
De rivaux, Canal+ et Netflix semblent aujourd’hui en passe de devenir partenaires. Selon les informations du Figaro, la filiale de Vivendi finalise un partenariat de distribution avec le leader mondial de la SVoD. "Les négociations, bien avancées, pourraient aboutir dans les semaines qui viennent", révèle le quotidien. Et d’ajouter que "Netflix devrait être disponible comme une option supplémentaire." Autre possibilité, l’intégration de la plateforme dans les formules couplées de Canal.
 
 
Cinq ans après son arrivée en France, Netflix continue d’écraser la concurrence, et peut notamment compter sur différents accords conclus avec les FAI, notamment Free qui intègre gratuitement l’abonnement Essentiel Netflix (7,99€/mois) dans son offre Freebox Delta et One. Aujourd’hui, le marché de la SVoD a le vent en poupe dans l’hexagone avec 13,6 millions d’adeptes. En février dernier, la plateforme de vidéo à la demande a passé le seuil des 5 millions d’abonnés en France en supplantant Canal+. En signant un accord avec la filiale de Vivendi, Netflix pourrait voir son recrutement s’accélérer davantage.