Bouygues Telecom : sa bonne dynamique commerciale et financière se poursuit au deuxième trimestre

Bouygues Telecom : sa bonne dynamique commerciale et financière se poursuit au deuxième trimestre

Après Orange, et SFR , Bouygues Telecom lève ce matin le voile sur ses résultats pour le 1er semestre 2019. Encore une fois, tous les voyants sont au vert d’un point de vue commercial et financier.

Si l’année 2018 s’est soldée par une performance globale solide pour Bouygues Telecom, la dynamique se poursuit au 1er semestre et au deuxième trimestre. Dans le détail, l’opérateur a séduit 132 000 nouveaux abonnés sur le mobile contre 149 000 lors des trois premiers mois de l’année (hors MtoM), devançant ainsi SFR et Orange, en attendant les résultats de Free le 3 septembre prochain. Fin juin 2019, le parc mobile de l’opérateur s’est élevé à 11,2 millions d’abonnés.

De son côté, la croissance de la fibre se poursuit avec 82 000 nouveaux abonnés engrangés au deuxième trimestre 2019. La dynamique commerciale continue toutefois sur ce segment bien que les résultats soient largement inférieurs à Orange et Free. Au global sur le fixe, l’opérateur a recruté 31 000 abonnés sur la période, une performance toutefois en deçà des deux derniers trimestres. Par ailleurs, "le taux de pénétration FTTH s’élève ainsi à 20 % à fin juin 2019 contre 11 % un an auparavant", précise un communiqué. Au total, au 30 juin 2019, le parc s’élève à 745 000 clients sur la fibre à 3,766 millions sur le fixe.

Financièrement, les voyants sont toujours au vert. Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom ressort à 2 913 millions d’euros au premier semestre 2019, en hausse de 14 % sur un an et de 13 % à périmètre et change constants. La croissance du chiffre d’affaires Services s’accélère avec une augmentation de 7 % à 2 226 millions d’euros, reflétant la croissance de la base clients mobile et fixe. Autre bonne nouvelle, le taux de churn (proportion de clients perdus) de Bouygues Telecom continue de diminuer avec une baisse de 48 % et 17 % respectivement au deuxième trimestre 2019 par rapport au premier trimestre 2018. Enfin, L’EBITDA après Loyer s’élève à 653 millions d’euros, en forte hausse de 102 millions d’euros sur un an. Le résultat opérationnel s’élève quant à lui à 280 millions d’euros au premier semestre 2019, en augmentation de 26 millions d’euros.
 
La croissance de Bouygues Telecom devrait poursuivre sa dynamique grâce à des leviers significatifs, informe l’opérateur. Notamment, sur le marché grand public, où l’opérateur gagne des parts de marché dans le mobile "dans la zone moins dense grâce aux bénéfices de la mutualisation du réseau mobile et au renforcement progressif du réseau de distribution local au travers de l’ouverture d’une cinquantaine de boutiques". Dans le Fixe, Bouygues Télécom dispose et c’est logique "d’un potentiel croissant de clients grâce à l’accélération de la fibre". A fin juin 2019, Bouygues Télécom possède 9,1 millions de prises commercialisées, ce qui représente une hausse de 3,6 millions de prises en un an. L’opérateur est aujourd’hui présent dans 83 départements et plus de 2 600 communes.