Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms: Free Mobile bride certains abonnés pour la dernière fois, SFR innove à la TV

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms: Free Mobile bride certains abonnés pour la dernière fois, SFR innove à la TV

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


27 décembre 2018 : le gouvernement débloque de nouveaux fonds pour le déploiement du très haut débit

Afin d’accélérer le déploiement du très haut débit dans les zones rurales, l’État a décidé de mettre la main à la poche le 27 décembre 2018. Avec au total 17 collectivités concernées, une enveloppe de 620 millions d’euros de subventions de l’État a été débloquée pour les réseaux d’initiative publique. Ces engagements visaient à accélérer massivement le déploiement de la fibre optique dans “ces 17 territoires qui représentent au total plus d’un quart de la population française”. Chaque enveloppe était alors calculée pour répondre aux besoins spécifiques de collectivités, allant de 1.3 millions d’euros pour la Guyane à 75 millions d’euros pour l’Ain. Le déploiement du très haut débit et de la fibre en France a depuis reçu d’autres subventions, face au chantier colossal que représente le 100% fibre en 2025.


29 décembre 2020 : Free permet désormais à ses abonnés mobile d’activer l’IPV6

Alors que près de 100% des abonnés fixe de l’opérateur avaient déjà basculé sur l’IPV6, l’opérateur permettait enfin depuis le 29 janvier 2020 d’activer ce protocole sur ses offres mobiles. En effet, une option est alors apparue sur l’espace abonné Free Mobile permettant facilement de passer de l’IPV4 à l’IPV6. Il suffit pour cela de se rendre dans la rubrique “Mes options”, puis de cocher celle dédiée au dernier protocole en date, avec une indication de la marche à suivre. Cependant, d’après le dernière baromètre de l’Arcep, Free est encore très en retard sur ce point et l’activation n’a été réalisée que pour 1% des abonnés sur Android et aucunement sur iPhone.


30 décembre 2015 : SFR diffuse pour la première fois en France un évènement sportif majeur en 4K

Une première pour la 4K. Le 30 décembre 2015 à partir de 19h30 a eu lieu la diffusion du All Star Game de la NBA, show de 3h autour du basketball. Rien de bien neuf nous diriez-vous, cependant, pour les abonnés à la box Fibre Zive de SFR équipés d’un téléviseur compatible, il était pour la première fois possible de regarder cet évènement en 4K, via un canal inédit dédié à l’ultra haute définition.


31 décembre 2015 : une première application domotique pour la Freebox Révolution

Si on est encore loin de la Freebox Delta, les Freenautes se sont attelés à faire de leur Freebox un outil domotique trois ans avant son lancement. Le 31 décembre 2015, un développeur a présenté une nouvelle application gratuite pour les plus technophiles cherchant à gérer leurs équipements connectés avec leur Freebox. Il suffisait pour cela de posséder un Arduino ou un Rasberry PI connecté en réseau pour créer une interface de domotique pilotable avec la Freebox Révolution. “Freebox Arduino” permettait par exemple de lire les informations à distance, mais également d’envoyer des commandes comme ouvrir votre store, allumer la lumière etc… Selon vos équipements.

Une installation plutôt rudimentaire, mais qui avait le mérite de proposer un nouvel usage de la Freebox !


01 janvier 2020 : Free bride pour la dernière fois les débits de ses abonnés en itinérance Orange

Conformément aux accords signés entre Free, Orange et l’Arcep, les débits atteignables pour les abonnés en itinérance se sont vu réduits pour la dernière fois le 1er janvier 2020. En septembre 2016 la même année, l’opérateur de Xavier Niel avait déjà appliqué une limitation à 5Mb/s, avant de passer en janvier 2017 à 1Mb/s en débit descendant puis à 768 kbits/s début 2018. Depuis 2020, les abonnés ont vu leur débit réduit à 384 kbit/s, débit qui n’a pas été revu à la baisse depuis, même après le prolongement de l’itinérance jusqu’à la fin de l’année 2022.