Un hacker publie des outils pour pirater Netflix, Disney+ et Amazon Prime Video

Un hacker publie des outils pour pirater Netflix, Disney+ et Amazon Prime Video

De quoi contourner les blocages installés par les plateformes pour protéger leurs contenus, accessible pour tous.

Ils sont d’habitude échangés dans des petits cercles de pirates, mais ont été exposés au grand jour. Un utilisateur de la plateforme open source de Microsoft GitHub s’est retrouvé sous les feux des projecteurs pour avoir publié plusieurs outils de téléchargement permettant la capture illégale de contenus sur les plus grandes plateformes de SVOD. Grâce à ces différents outils, il est ainsi possible de récupérer les films et séries présents sur Netflix, Prime Video, Disney+ mais aussi Apple TV+.

Le principe est simplement d’utiliser du code écrit pour contourner les mesures anti-piratages mis en place par ces plateformes ainsi que les protections DRM, prévenant d’un téléchargement de contenu visionnable en externe. L’utilisateur “Widevinedump” réalise également un pied de nez à Google en outrepassant même le DRM Widevine L1, protégeant les fichiers en 4K. Les spécialistes du piratage TorrentFreak confirment de leur côté l’authenticité de ces scripts, tout en précisant qu’il ne s’agit pas forcément de formules très sécurisées. Dans tous les cas, leur utilisation peut mener à un bannissement des plateformes voire à des poursuites, nous vous déconseillons ainsi de vous y essayer.

Le hacker semble souhaiter tirer profit de cette manoeuvre, puisqu’il ne propose pas systématiquement le code permettant de capturer des contenus en 4K gratuitement. A l’exception d’une plateforme, toutes les autres nécessiteront une version payante. Sa motivation serait également de faire fuiter ces protocoles pour exposer et “punir quelques idiots qui se prennent pour des seigneurs sur Discord“.

GitHub appartenant à Microsoft, il reste à voir durant combien de temps ces scripts seront conservés sur la plateforme et si Netflix et consorts entendent engager des poursuites à l’encontre du hacker. TorrentFreak indique cependant que depuis quelques jours, certains outils permettant d’outrepasser les sécurités mises en place par Widevine sont partagées sur des canaux privés.