Clin d’oeil : non le pass sanitaire n’est pas un QR code de Freebox

Clin d’oeil : non le pass sanitaire n’est pas un QR code de Freebox

Utiliser le QR code dédié au WiFi de sa Freebox en tant que pass sanitaire, un abonné semble avoir tenté sa chance.

Pas moins de 180 000 faux pass sanitaires identifiés en France il y a une semaine mais beaucoup plus en circulation dans la réalité. C’en est trop pour le gouvernement qui a décidé dans son projet de loi sur le futur pass vaccinal de renforcer les sanctions pour lutter contre la fraude. Désormais, en cas d’utilisation d’un faux pass, vous risquerez une amende de 1000€ contre 135€ jusqu’à présent, et ce dès le premier manquement.

Un autre renforcement concerne le contrôle avec la possibilité pour les restaurateurs, personnels de salles de sport, cinéma ou de toute structure accueillant du public, de demander une pièce d’identité pour vérifier que le nom de la personne correspond bien sur le pass vaccinal.

Si cette mesure semble plutôt controversée, elle devrait tout comme l’amende calmer les ardeurs de certains. Et même d’abonnés Freebox. L’un d’entre eux a visiblement essayé d’entrer dans un établissement nécessitant le pass sanitaire en présentant le QR code de sa Freebox, utile seulement pour partager son WiFi à la maison en toute sécurité à ses invités. En atteste un twittos sur l’oiseau bleu.