Xavier Niel a finalement le champ libre pour l’acquisition de Nice Matin

Xavier Niel a finalement le champ libre pour l’acquisition de Nice Matin

Le créateur de Free, après avoir repris les actions possédées par Nethys pour devenir actionnaire de Nice Matin, pourrait bien racheter l’intégralité du journal puisque son principal opposant vient d’abandonner le projet. 

Commençons avec un peu de contexte. Xavier Niel avait créé la surprise en juin dernier en annonçant entrer en discussion exclusive pour le rachat des parts du groupe belge Nethys dans le journal Nice-Matin via un communiqué de presse. A la suite de cette annonce, il en avait profité pour acquérir les parts détenues par ce même groupe dans le journal La Provence. Son principal opposant dans l’affaire était Iskandar Safa, propriétaire de “Valeurs actuelles”. L’industriel franco-libanais s’est d’ailleurs manifesté à deux reprises pour reprendre les parts de Nethys et des salariés-actionnaires.

Si on aurait pu s’attendre à une bataille entre cet industriel et le co-propriétaire du Monde, il n’en sera finalement rien. Iksandar Safa a décidé de laisser tomber pour éviter d’être "un facteur de clivage dans l’entreprise" mais aussi pour échapper à ce qui aurait pu devenir une longue bataille juridique. En effet, les salariés-actionnaires (détenant les 66% du journal) du journal étaient plutôt divisés sur le sujet : si le personnel administratif avait en majorité soutenu l’investisseur libanais, les membres de la rédaction de Nice matin lui préféraient Xavier Niel. Le propriétaire de "Valeurs actuelles" a ainsi préféré jeter l’éponge, préférant se concentrer sur une autre récente acquisition. "Récemment, nous sommes entrés dans la chaîne Azur TV dans laquelle nous allons investir. Et nous avons d’autres projets dans la presse écrite. Nous préférons nous concentrer sur d’autres projets plutôt que de nous battre. »

Xavier Niel a ainsi le champ libre pour racheter le journal, ce qu’il devrait faire d’après les Echos d’ici janvier 2020 au plus tard via sa Holding personnelle NJJ . Pour rappel, le fondateur de Free est copropriétaire du quotidien Le Monde depuis 2010 et ce à la suite d’un processus de recapitalisation. Il a également investi dans plusieurs médias comme "Les Jours" ou "La Provence".