[MàJ] Xavier Niel annonce être en négociation exclusive pour entrer au capital de Nice-Matin

[MàJ] Xavier Niel annonce être en négociation exclusive pour entrer au capital de Nice-Matin

Xavier Niel continue d’investir dans les médias. Le co-propriétaire du Monde a révélé hier soir dans un communiqué être entré en négociation exclusive avec Nethys en vue de reprendre une part majoritaire des 34% détenus par le groupe belge dans le journal Nice-Matin.

« Le Groupe Nethys a informé mercredi 12 juin la direction de Nice-Matin qu’il était entré en négociation avec Xavier Niel afin qu’il prenne, via sa holding personnelle NJJ et dans des délais courts, une participation majoritaire au sein de la société Avenir Développement détenue par Nethys », a indiqué sans ambages le fondateur de Free dans un communiqué transmis à l’AFP.

Si pour le moment, le montant de la transaction n’a pas encore été précisé, "l’objectif de cette opération est d’accompagner la stratégie de développement des titres et de leurs déclinaisons, dans le strict respect de l’histoire et de l’identité des journaux, avec l’ambition de conforter leur indépendance éditoriale tout en construisant un modèle économique pérenne", a expliqué Xavier Niel. Et d’ajouter que "cet accord permettrait à Avenir Développement d’assumer pleinement ses responsabilités d’actionnaire dans le cadre du plan de redressement de Nice-Matin aux côtés de la direction, de la rédaction et des équipes de Nice-Matin".

Visiblement plus sécurisant pour les salariés, Xavier Niel a été préféré à Iskandar Safa, propriétaire de “Valeurs actuelles”. L’industriel franco-libanais s’est d’ailleurs manifesté à deux reprises pour reprendre les parts de Nethys et des salariés-actionnaires. En effet, Les 66 % restants du capital appartiennent aux 456 salariés actionnaires de la Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC).

Pour rappel, le fondateur de Free est copropriétaire du quotidien Le Monde depuis 2010 et ce à la suite d’un processus de recapitalisation. Il a également investit dans plusieurs médias comme "Les Jours".

Cette entrée au capital fait suite à l’obtention d’une procédure de sauvegarde obtenue par le groupe Nice-Matin devant le tribunal de commerce de la cinquième ville de France. Bien que contestée par Nethys, la société Belge ayant formulé un recours en annulation, cette décision permet de pousser le groupe à céder ses parts à un repreneur. Le groupe Nice-Matin va enfin pouvoir sortir du flou dans lequel il est plongé depuis plusieurs mois.

 

Mise à jour : La direction de Nice-Matin a répondu au communiqué de Xavier Niel :

"Cette annonce par voie de presse constitue un choix étonnant puisque, tant la direction que l’actionnaire majoritaire, SCIC Nice-Matin, n’ont jamais reçu la moindre proposition, et encore moins projet du fondateur du groupe Free. Cette prise de participation indirecte annoncée publiquement n’apporte aucune solution aux besoins de développement du Groupe Nice-Matin.

Les arrangements passés entre M. Xavier Niel et le groupe Nethys s’analysent comme une volonté continue du groupe Nethys d’imposer son choix exclusif dans l’éventuel repreneur de sa participation, au détriment de l’actionnaire majoritaire, soit les 456 salariés actionnaires de la SCIC Nice-Matin.

 

Cette annonce publique avant tout contact avec la direction et l’actionnaire majoritaire du Groupe Nice-Matin ne saurait correspondre à une pratique normale en matière d’entrée au capital d’une société de presse et peut être perçue comme hostile."

 

 Source : AFP