Les régulateurs infligent une lourde amende à Facebook et lui imposent un contrôle sur son traitement des données personnelles

Les régulateurs infligent une lourde amende à Facebook et lui imposent un contrôle sur son traitement des données personnelles

À la suite de l’affaire Cambridge Analytica autour de l’aspiration de données de millions d’utilisateurs de Facebook, une enquête a été ouverte par la FTC. Celle-ci a récemment débouché sur un accord à l’amiable, synonyme de sanctions pour le réseau social.

L’agence gouvernementale a en effet infligé à Facebook une amende de 5 milliards de dollars pour manquement concernant le respect des données personnelles de ses utilisateurs et la transparence autour de l’utilisation de celles-ci. De plus, le réseau social se retrouve avec un comité de surveillance indépendant chargé de contrôler son traitement des données personnelles.

Cet arrangement à l’amiable a été voté à trois voix contre deux au sein de la FTC (Federal Trade Commission), le régulateur américain du commerce. Pour une partie des membres, l’amende n’est pas assez forte et il faudrait frapper davantage Facebook au portefeuille. Pour d’autres, c’est un compromis, sachant que Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, voit son pouvoir réduit "de manière significative" concernant "les décisions affectant la confidentialité des utilisateurs". Et d’ajouter " qu’aucun organisme gouvernemental dans le monde n’avait jusqu’à présent réussi à (le) faire".

Source : Le Figaro