Guerre des prix : quand SFR répond du tac au tac à Bouygues Telecom sur le fixe

Guerre des prix : quand SFR répond du tac au tac à Bouygues Telecom sur le fixe

Les promotions à prix cassés continuent cet été chez Bouygues Telecom et SFR. Deux offres triple play Adsl se battent en duel.

La stratégie est connue, s’il y a offensive sur les prix, l’opérateur au carré rouge répond à chaque fois. « Dès qu’une offre à prix cassé émergera, nous nous alignerons », a prévenu le directeur exécutif grand public de SFR à l’occasion d’une conférence de presse tenue le jeudi 11 avril. Dans les faits, la filiale d’Altice réplique dans la foulée aux promotions lancées dans le mobile et dans le fixe par Bouygues, Free et Sosh (Orange) depuis le second trimestre 2018. Et ça continue, deux jours après le lancement d’une offre Bbox "Série limitée" de Bouygues Telecom à 9,99€ par mois pendant un an, puis 24,99€/mois, SFR a canardé le 25 juillet son offre Internet ADSL "Happy Summer Box" à 10€ par mois pendant un an, puis 33€/mois. Si l’abonnement de l’opérateur de Patrick Drahi devient plus onéreux la seconde année, l’engagement est de 12 mois contre 24 mois chez son rival. A noter, que les souscripteurs à cette offre SFR n’auront pas droit aux box Plus et Décodeur Plus, mais à des équipements de génération précédente, soit un player et serveur "évolution", rapporte Ariase.

Du côté de Bouygues, les nouveaux abonnés résidant en zone dégroupée étendue devront s’acquitter d’un supplément de 8€/mois, de quoi faire grimper la facture. Pour le reste à vous de juger, les deux FAI proposent des débits descendants jusqu’à 15 Mb/s en Adsl et jusqu’au 50 Mb/s en VDSL.