TPS, le casse tête de TF1

TPS, le casse tête de TF1

C’est le titre de l’article publié par le magazine Capital du mois d’octobre. On retrouve des informations que l’on connaissait déjà, à savoir que TPS perd des abonnés pour la première fois de son histoire (17 000 entre avril et juin) mais que cette hémorragie devrait s’accentuer à la fin de l’année car la majorité de abonnements sont souscrits entre septembre et Noël, ils arrivent donc à échéance à cette période là. Cette perte d’abonnée étant essentiellement du à la perte des droits du foot.

Concernant l’ADSL, Capital compare les 75 000 abonnés à TPS (diffusé uniquement sur ma ligne TV et chez Neuf Télécom) aux 100 000 abonnés à Canalsat, alors que TPS s’est lancé dans l’ADSL avant Canalsat. L’explication en est évidement la non distribution du bouquet TPS sur la plate forme Freebox. Quant à la non disponibilité de TF1 dans le bouquet basic, un spécialiste du PAF explique

« En réalité, il (Le Lay) , ne veut pas que Free profite de la notoriété de la Une pour recruter des abonnés au détriment de France Télécom, très lié à la chaîne ». Alors Free, en retour, s’abstient évidement de diffuser TPS, malgré les injonctions de TF1.

Nul intention de nous réjouir des difficultés de TPS (quoi que), celles-ci ont l’avantage de mettre TPS, et donc TF1, en position de faiblesse, ce qui les poussera peut être à accepter les conditions proposées par Free (à savoir la diffusion de TPS si M6 et TF1 sont diffusées dans le bouquet Basic).

Sources : Capital N°169