Google Home : des partenaires écoutent également les échanges avec l’enceinte, comme Amazon Alexa

Google Home : des partenaires écoutent également les échanges avec l’enceinte, comme Amazon Alexa

Les employés de Google écouteraient les conversations des utilisateurs effectuées avec les enceintes Google Home, ce qui rappelle la récente affaire concernant Amazon Alexa.

En effet, d’après le journal VRT News, certaines conversations et autres enregistrements vocaux effectués avec Google Home serait écoutés par des partenaires de Google. Il s’agirait en fait d’équipes tierces liées à Google, embauchées pour écouter les enregistrements afin d’enrichir et d’améliorer la reconnaissance vocale de son assistant vocal.

Ainsi, l’assistant vocal de la firme de Mountain View n’évoluerait pas uniquement seul. Des équipes humaines travaillent à l’amélioration de sa reconnaissance vocale. Dans les cas ou les requêtes sont difficiles à comprendre pour l’enceinte connectée, certaines conversations sont transmises à des sous-traitants qui sont chargés d’analyser ces données personnelles. Cela soulève une fois de plus la question du respect des données personnelles, bien que ces dernières soient anonymes.

Le média belge a réussi à récupérer de nombreuses adresses personnelles d’utilisateurs grâce aux conversations analysées. Environ 153 enregistrements issus de ces analyses étaient des conversations personnelles ou professionnelles contenant des données sensibles.

Certains enregistrements dévoilaient même l’état de santé de certains utilisateurs, puisque des questions relatives aux problèmes de santé sont demandées à Google Home.
Après le scandale autour d’Amazon Alexa, nul doute que certains utilisateurs se méfient de ces assistants vocaux, si ce n’est pas déjà le cas.

Source : Génération-NT