Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms: Orange, Bouygues et SFR mis à l’amende, Freebox TV à voir ailleurs

Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms: Orange, Bouygues et SFR mis à l’amende, Freebox TV à voir ailleurs

Comme chaque semaine, nous vous proposons notre chronique « Ça s’est passé chez Free et dans les télécoms … » Celle-ci vous propose de vous replonger dans les événements qui ont fait l’actualité de la semaine en cours, mais durant les années, les décennies, voire les siècles précédents. Ces événements concerneront Free bien sûr, mais plus largement les télécoms et le numérique. Souvenirs, souvenirs …


1er décembre 2005 : Freebox TV devient multiposte

16 ans auparavant, Free étendait son offre de télévision en permettant à tous ses abonnés de regarder Freebox TV sur un autre écran que leur téléviseur. L’opérateur de Xavier Niel a ainsi annoncé, le 1er décembre 2005, l’arrivée du multiposte, permettant la diffusion sécurisée des chaînes diffusées par ADSL sur un ordinateur par exemple.

Il assurait alors un flux de télévision sécurisé, pour protéger l’intégrité des chaînes diffusées par ADSL. Avec ce nouveau service, l’opérateur désirait toucher 5% des téléspectateurs français, soit un million d’utilisateurs réguliers du service de télévision sur Freebox.


1er décembre 2005 : SFR, Orange et Bouygues Telecom condamnés pour s’être trop bien entendu

Une victoire pour les abonnés. Les trois opérateurs ont été reconnus coupable par le Conseil de la concurrence de concertation à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Orange, Bouygues et SFR ont ainsi échangés, de 1997 à 2003, tous les mois, des chiffres précis et confidentiels concernant leurs nouveaux abonnés. Des échanges, qui, s’ils ne portaient pas sur les décisions de prix, étaient propres à réduire l’intensité de la concurrence sur le marché mobile.

SFR a écopé de 220 millions d’euros d’amende, Orange pour sa part a du payer 256 millions et Bouygues Telecom de 58 millions d’euros. S’ils ont tenté de faire appel, il a été rejeté par la justice en 2007. A l’époque, l’UFC-Que Choisir annonçait “un préjudice global estimé entre 1,2 et 1,6 milliards d’euros“.


1er décembre 2009 : Alice ADSL lance son offre triple-play

Il y a 12 ans, le défunt opérateur Alice ADSL refondait sa gamme d’offres internet + Téléphone + TV. Le 1er décembre 2009 a donc également marqué la naissance d’AliceBox Initial, pour une première découverte des avantages du triple-play pour 19.99€/mois (60 chaînes de télévision, téléphonie illimitée vers les fixes de 60 destinations dont la France…), et AliceBox Plus avec un service triple-play enrichi pour 29.99€/mois. Cette version plus haut de gamme quant à elle proposait 160 chaînes, 100 destinations à l’international pour les appels et bien d’autres avantages…

Le saviez vous ? A l’époque, la box d’Alice avait ses propres boîtiers CPL, comme Free. Les abonnés AliceBox Plus pouvaient ainsi recevoir une paire… d’Aliceplugs.

Et comme d’habitude, on ne résiste pas à l’envie de vous mettre la musique en tête… Wou-hou ! ♪


1er décembre 2020 : Bouygues lance son réseau 5G

Un anniversaire bien particulier ! Si SFR a été le premier à lancer son réseau 5G en France, ce dernier était réservé à quelques habitants de Nice et c’était également le cas de son forfait. Le 1er décembre marque donc le premier lancement d’un réseau 5G à l’échelle nationale.

L’opérateur utilise deux bandes fréquences (3.5GHz et 2100 MHz) et annonçait donc l’ouverture de son réseau dans 20 villes de moyennes et grande tailles, en plus d’un forfait low-cost.


3 décembre 2013 : Free Mobile inclut la 4G dans son forfait

L’opérateur de Xavier Niel a enrichi il y a maintenant 8 ans son forfait mobile, en proposant l’accès à la 4G sans surcoût. Dans un premier temps, le réseau mobile ne sera disponible que pour les abonnés du forfait à 19.99€, qui à l’époque proposait 20Go. Le forfait à 2€ suivra peu après cette annonce du 3 décembre 2013. Lors de son lancement, la 4G de Free utilisait la bande fréquence 2,6 GHz et l’opérateur annonçait un débit théorique maximum de 150 Mbit/s. Bien des choses changent en sept ans…

Voilà ce que proposait Free à l’époque. Le forfait a bien changé depuis, mais pas son prix !