Les smartphones d’entrée de gamme devraient bénéficier de capteurs d’empreintes sous l’écran d’ici 2020

Les smartphones d’entrée de gamme devraient bénéficier de capteurs d’empreintes sous l’écran d’ici 2020

Le fabricant chinois BOE a annoncé un modèle d’écran LCD avec lequel serait compatible les capteurs d’empreintes sous la dalle. Cela permettrait de démocratiser cette technologie et de l’intégrer vers des appareils d’entrée et de milieu de gamme.

Les capteurs d’empreintes situés sous la dalle sont de plus en plus présents sur les smartphones Android. Seule la marque à la Pomme a décidé de se cantonner à FaceID.

Si tous les smartphones Android ne sont pas encore équipés de cette technologie, c’est à cause de son coût. En effet, un capteur d’empreintes situé sous la dalle d’un smartphone ne peut fonctionner que si sa dalle est de type OLED, ce qui représente une certaine somme pour les fabricants de mobiles. Les écrans LCD, qui sont utilisés par environ 85% des smartphones de 2018, sont trop épais pour que ce nouveau type de capteur soit efficace.

Cependant d’après le site Digitimes, le constructeur chinois BOE a annoncé une nouvelle dalle LCD compatible avec les lecteurs d’empreintes sous l’écran, elle sera commercialisée pour la fin de l’année 2019. C’est une première sur le marché qui pourrait permettre à cette technologie de déverrouillage de se généraliser et d’être intégrée aux smartphones d’entrée et de milieu de gamme.

Pour rappel, seuls certains smartphones haut de gamme équipés d’écrans OLED disposent d’un capteur d’empreintes situé sous leurs écrans comme par exemple le OnePlus 7, le Huawei P30 Pro ou encore le Galaxy S10.

Avec cette annonce du fabricant chinois, il y a donc fort à parier que d’ici 2020 de nombreux smartphones, d’entrée et de milieu de gamme, embarquent cet écran LCD ainsi qu’un capteur d’empreintes placé sous l’écran.

Source : iGeneration